A la Croisée des Mondes RPG
Bonjour et bienvenue !

Je vous souhaite la bienvenue sur le forum RPG de référence sur votre univers préféré ! A la Croisée des Mondes vous attend ! Venez incarner un personnage du livre ou un personnage de votre invention ! Forum très sympathique qui n'attend que vous et qui ne demande que plus d'attention de votre part ! Vous aimez la trilogie? Vous aimez le RPG alors venez nous rejoindre =)

Cordialement,
Eurora Caldin, fondatrice.

A la Croisée des Mondes RPG

Venez modestes voyageurs... Arrêtez-vous un instant sur ce forum RPG de la célèbre trilogie de Philip Pullman... et vivez des aventures extraordinaires... Laissez les portes de ce monde s'ouvrir à vous et venez, venez parmi nous...
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire sans fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
James Raynor
Aventurier
avatar

Masculin
Age : 21
Date d'inscription : 26/02/2008
Nombre de messages : 247
Localisation : Trollesund
Loisirs : La chasse aux éléphants verts

Fiche d'identité
Age: 14
Deamon: Aleone
Relationship:

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin.   Ven 25 Juil - 9:44

Un homme se baladait dans les rues, mais soudain il vit une personne à l'allure particulière arriver en face de lui... il marchait comme un canard mais soudain il... Avant d'en savoir plus sur l'allure particulière de cette personne, il se sentit partir en avant et bascula : Il s'était pris le pied dans ses lacets et... *quel maladroit*
Il se releva, et maugréant : Merde de Putain de Chiasse de Porc de lacets ! (Edit by james sans censure ! lol! )

Puis soudain il regarda sa montre et dit :
-"Hé mince, je suis en retard pour le travail"
Effectivement il était en retard pour un travail très important car il était assassin... et devait aller tuer un Serial Killer. Il se hâta d'y aller, mais … soudain une porte s'ouvrit et quelqu'un l'attrapa et l'entraîna dans la maison.
C'était le Serial Killer, déguisé en pokémon. Le Serial Killer lui dit :
-"Bouh !"
Et il répondit :
- Même pas peur nah ! Tu sais je suis assassin, j'en vois dix mille comme toi tous les jours ! Et d'abord tu as vu le costume que tu as ! Tu te crois au mardi gras?
Il était plié de rire devant le serial killer.
Le sérial killer sortit une pokéball.
" Pokéball, go !"
Une peluche en forme de mokona sortit de la pseudo-pokéball.
Vu que le Mokona était blanc, l'assassin croyait que c'était de la meringue bouffa le Mokona et assomma l'autre abruti en costume.
Puis soudain il eut une idée ! Pour détruire le pokémon il n'y avait qu'une solution, il prit de la sauce au chocolat dans le frigo et la mit au micro ondes, ensuite après un combat héroïque (Paf ! Aie) il ouvrir le sachet et versa la sauce chocolat dans l'oeil du Serial Killer et hurla :
-Mouahahahhah c'est fini Pikachu !

Le serial killer, complétement taré, commença à pleurer.
" Ouain, t'as bouffé mon mokona ! "
puis il dit :
" Vengeance ! Attaque Fatal-Foudre ! "
Il ne se passa rien.

L'assassin, complètement hilare, se moqua de lui en le pointant du doigt.
"Ca marche pas, ça marche pas !!! Picachu-chouchou tu devrais appeler tes petits amis"
Et il envoya le reste de la sauce au chocolat sur lui.

Après un hurlement de douleur, le Serial Killer fondit en chocolat lui aussi.
Et l'assassin s'amusa à piétiner dans la sauce en chocolat, se recouvrant de chocolat tout partout partout, en criant qu'il avait triomphé du serial killer !!!

Mais soudain le chocolat bougea et s'infiltra par tous les trous de son corps, une fois l'infiltration terminée, les yeux de l'assassin étaient rouges, il était possédé par le démon de la sauce au chocolat.
Il alla alors se promener, cherchant des victimes à qui il allait donner son virus ...

Il rencontra alors une vieille femme qui était encore dans toute la force de sa jeunesse malgré son grand âge...
L'homme fit :

-"Bouh !"
Et il cracha de la sauce chocolat qui comtamina la veille dame. Mais le chocolat c'est fini... ils voulait du sang ! La veille sortit une tronçonneuse de son sac des courses...

Et elle s'avança ensuite l'air menaçante et la tronçonneuse à la main vers notre assassin à la sauce au chocolat... L'assassin se sentit défaillir tellement cette vieille femme paraissait effrayante... Et il semblait maintenant regretter avoir souhaiter avoir du sang...
*Mais c'est bien aussi, le chocolat. Vous n'êtes pas obligé d'exaucer mon vœu là-haut*.

Mais la volonté du Démon Choco-Sang était inébranlable et ils virent une boulangerie avec les pains aux chocolats et la grosse boulangère pleine de graisse ! Ils avancèrent longtemps commes des zombies, mangèrent les clients et sautèrent SUR la boulangère (Vous êtes sur que je peut pas enlever le SUR de la boualngère ? Alez svp !)
Revenir en haut Aller en bas
Eurora Caldin
Fondatrice
avatar

Féminin
Age : 29
Date d'inscription : 18/11/2006
Nombre de messages : 1668
Localisation : Quelque part entre ici et là-bas... Ou dans le Monde de l'Aurore. Cherche sa place véritable dans la Monde...
Loisirs : lire, écrire, cinéma, musique, IRL, l'Amitié...et être avec un ami très précieux... =3

Fiche d'identité
Age: 21
Deamon: Aladrian
Relationship:

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin.   Ven 25 Juil - 13:01

Un homme se baladait dans les rues, mais soudain il vit une personne à l'allure particulière arriver en face de lui... il marchait comme un canard mais soudain il... Avant d'en savoir plus sur l'allure particulière de cette personne, il se sentit partir en avant et bascula : Il s'était pris le pied dans ses lacets et... *quel maladroit*
Il se releva, et maugréant : Merde de Putain de Chiasse de Porc de lacets ! (Edit by james sans censure ! lol! )

Puis soudain il regarda sa montre et dit :
-"Hé mince, je suis en retard pour le travail"
Effectivement il était en retard pour un travail très important car il était assassin... et devait aller tuer un Serial Killer. Il se hâta d'y aller, mais … soudain une porte s'ouvrit et quelqu'un l'attrapa et l'entraîna dans la maison.
C'était le Serial Killer, déguisé en pokémon. Le Serial Killer lui dit :
-"Bouh !"
Et il répondit :
- Même pas peur nah ! Tu sais je suis assassin, j'en vois dix mille comme toi tous les jours ! Et d'abord tu as vu le costume que tu as ! Tu te crois au mardi gras?
Il était plié de rire devant le serial killer.
Le sérial killer sortit une pokéball.
" Pokéball, go !"
Une peluche en forme de mokona sortit de la pseudo-pokéball.
Vu que le Mokona était blanc, l'assassin croyait que c'était de la meringue bouffa le Mokona et assomma l'autre abruti en costume.
Puis soudain il eut une idée ! Pour détruire le pokémon il n'y avait qu'une solution, il prit de la sauce au chocolat dans le frigo et la mit au micro ondes, ensuite après un combat héroïque (Paf ! Aie) il ouvrir le sachet et versa la sauce chocolat dans l'oeil du Serial Killer et hurla :
-Mouahahahhah c'est fini Pikachu !

Le serial killer, complétement taré, commença à pleurer.
" Ouain, t'as bouffé mon mokona ! "
puis il dit :
" Vengeance ! Attaque Fatal-Foudre ! "
Il ne se passa rien.

L'assassin, complètement hilare, se moqua de lui en le pointant du doigt.
"Ca marche pas, ça marche pas !!! Picachu-chouchou tu devrais appeler tes petits amis"
Et il envoya le reste de la sauce au chocolat sur lui.

Après un hurlement de douleur, le Serial Killer fondit en chocolat lui aussi.
Et l'assassin s'amusa à piétiner dans la sauce en chocolat, se recouvrant de chocolat tout partout partout, en criant qu'il avait triomphé du serial killer !!!

Mais soudain le chocolat bougea et s'infiltra par tous les trous de son corps, une fois l'infiltration terminée, les yeux de l'assassin étaient rouges, il était possédé par le démon de la sauce au chocolat.
Il alla alors se promener, cherchant des victimes à qui il allait donner son virus ...

Il rencontra alors une vieille femme qui était encore dans toute la force de sa jeunesse malgré son grand âge...
L'homme fit :

-"Bouh !"
Et il cracha de la sauce chocolat qui comtamina la veille dame. Mais le chocolat c'est fini... ils voulait du sang ! La veille sortit une tronçonneuse de son sac des courses...

Et elle s'avança ensuite l'air menaçante et la tronçonneuse à la main vers notre assassin à la sauce au chocolat... L'assassin se sentit défaillir tellement cette vieille femme paraissait effrayante... Et il semblait maintenant regretter avoir souhaiter avoir du sang...
*Mais c'est bien aussi, le chocolat. Vous n'êtes pas obligé d'exaucer mon vœu là-haut*.

Mais la volonté du Démon Choco-Sang était inébranlable et ils virent une boulangerie avec les pains aux chocolats et la grosse boulangère pleine de graisse ! Ils avancèrent longtemps commes des zombies, mangèrent les clients et sautèrent SUR la boulangère (Vous êtes sur que je peut pas enlever le SUR de la boualngère ? Alez svp !)

Paragraphe suivant>>>

Alors, à l'instant où ils sautèrent avec sauvagerie sur la boulangère, iil surgit de derrière une rayon branlant de la boutique, un homme qui dans ses mains, tenait un épais gourdin de bois sur laquelle se trouvait une quantité indénombrable de pics de fer. L'homme avait un regard menaçant qui aurait pu percer n'importe quoi et n'importa qui et sa corpulence atteignait facilement les deux mètres d'envergure...

_________________
Les Larmes sont des Signes qui expriment les sentiments les plus profonds...



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mailorama.fr/index.php?parrain=eurora.rd
James Raynor
Aventurier
avatar

Masculin
Age : 21
Date d'inscription : 26/02/2008
Nombre de messages : 247
Localisation : Trollesund
Loisirs : La chasse aux éléphants verts

Fiche d'identité
Age: 14
Deamon: Aleone
Relationship:

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin.   Sam 8 Aoû - 10:35

Un homme se baladait dans les rues, mais soudain il vit une personne à l'allure particulière arriver en face de lui... il marchait comme un canard mais soudain il... Avant d'en savoir plus sur l'allure particulière de cette personne, il se sentit partir en avant et bascula : Il s'était pris le pied dans ses lacets et... *quel maladroit*
Il se releva, et maugréant : Merde de Putain de Chiasse de Porc de lacets ! (Edit by james sans censure ! lol! )

Puis soudain il regarda sa montre et dit :
-"Hé mince, je suis en retard pour le travail"
Effectivement il était en retard pour un travail très important car il était assassin... et devait aller tuer un Serial Killer. Il se hâta d'y aller, mais … soudain une porte s'ouvrit et quelqu'un l'attrapa et l'entraîna dans la maison.
C'était le Serial Killer, déguisé en pokémon. Le Serial Killer lui dit :
-"Bouh !"
Et il répondit :
- Même pas peur nah ! Tu sais je suis assassin, j'en vois dix mille comme toi tous les jours ! Et d'abord tu as vu le costume que tu as ! Tu te crois au mardi gras?
Il était plié de rire devant le serial killer.
Le sérial killer sortit une pokéball.
" Pokéball, go !"
Une peluche en forme de mokona sortit de la pseudo-pokéball.
Vu que le Mokona était blanc, l'assassin croyait que c'était de la meringue bouffa le Mokona et assomma l'autre abruti en costume.
Puis soudain il eut une idée ! Pour détruire le pokémon il n'y avait qu'une solution, il prit de la sauce au chocolat dans le frigo et la mit au micro ondes, ensuite après un combat héroïque (Paf ! Aie) il ouvrir le sachet et versa la sauce chocolat dans l'oeil du Serial Killer et hurla :
-Mouahahahhah c'est fini Pikachu !

Le serial killer, complétement taré, commença à pleurer.
" Ouain, t'as bouffé mon mokona ! "
puis il dit :
" Vengeance ! Attaque Fatal-Foudre ! "
Il ne se passa rien.

L'assassin, complètement hilare, se moqua de lui en le pointant du doigt.
"Ca marche pas, ça marche pas !!! Picachu-chouchou tu devrais appeler tes petits amis"
Et il envoya le reste de la sauce au chocolat sur lui.

Après un hurlement de douleur, le Serial Killer fondit en chocolat lui aussi.
Et l'assassin s'amusa à piétiner dans la sauce en chocolat, se recouvrant de chocolat tout partout partout, en criant qu'il avait triomphé du serial killer !!!

Mais soudain le chocolat bougea et s'infiltra par tous les trous de son corps, une fois l'infiltration terminée, les yeux de l'assassin étaient rouges, il était possédé par le démon de la sauce au chocolat.
Il alla alors se promener, cherchant des victimes à qui il allait donner son virus ...

Il rencontra alors une vieille femme qui était encore dans toute la force de sa jeunesse malgré son grand âge...
L'homme fit :

-"Bouh !"
Et il cracha de la sauce chocolat qui comtamina la veille dame. Mais le chocolat c'est fini... ils voulait du sang ! La veille sortit une tronçonneuse de son sac des courses...

Et elle s'avança ensuite l'air menaçante et la tronçonneuse à la main vers notre assassin à la sauce au chocolat... L'assassin se sentit défaillir tellement cette vieille femme paraissait effrayante... Et il semblait maintenant regretter avoir souhaiter avoir du sang...
*Mais c'est bien aussi, le chocolat. Vous n'êtes pas obligé d'exaucer mon vœu là-haut*.

Mais la volonté du Démon Choco-Sang était inébranlable et ils virent une boulangerie avec les pains aux chocolats et la grosse boulangère pleine de graisse ! Ils avancèrent longtemps commes des zombies, mangèrent les clients et sautèrent SUR la boulangère (Vous êtes sur que je peut pas enlever le SUR de la boualngère ? Alez svp !)

Paragraphe suivant>>>

Alors, à l'instant où ils sautèrent avec sauvagerie sur la boulangère, iil surgit de derrière une rayon branlant de la boutique, un homme qui dans ses mains, tenait un épais gourdin de bois sur laquelle se trouvait une quantité indénombrable de pics de fer. L'homme avait un regard menaçant qui aurait pu percer n'importe quoi et n'importa qui et sa corpulence atteignait facilement les deux mètres d'envergure...
Heureusement l'assassin avait une arme secrète dans sa poche : Un Nain de Jardin Allemand !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'histoire sans fin.   Lun 10 Aoû - 17:03

[Je ne mets que le dernier paragraphe xD]

Alors, à l'instant où ils sautèrent avec sauvagerie sur la boulangère, il surgit de derrière une rayon branlant de la boutique, un homme qui dans ses mains, tenait un épais gourdin de bois sur laquelle se trouvait une quantité indénombrable de pics de fer. L'homme avait un regard menaçant qui aurait pu percer n'importe quoi et n'importa qui et sa corpulence atteignait facilement les deux mètres d'envergure...

Heureusement l'assassin avait une arme secrète dans sa poche : Un Nain de Jardin Allemand !

Il le sortit et celui s'élança très rapidement, car il était vivant. Puis il se stoppa net pile devant les yeux du géant au gourdin et lui cracha dedans. Le géant se mit alors à hurler et à donner de grands coups avc son arme dans tout les sens.
Revenir en haut Aller en bas
James Raynor
Aventurier
avatar

Masculin
Age : 21
Date d'inscription : 26/02/2008
Nombre de messages : 247
Localisation : Trollesund
Loisirs : La chasse aux éléphants verts

Fiche d'identité
Age: 14
Deamon: Aleone
Relationship:

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin.   Lun 10 Aoû - 19:55

Un homme se baladait dans les rues, mais soudain
il vit une personne à l'allure particulière arriver en face de lui...
il marchait comme un canard mais soudain il... Avant d'en savoir plus
sur l'allure particulière de cette personne, il se sentit partir en
avant et bascula : Il s'était pris le pied dans ses lacets et... *quel
maladroit*
Il se releva, et maugréant : Merde de Putain de Chiasse de Porc de lacets ! (Edit by james sans censure ! lol! )

Puis soudain il regarda sa montre et dit :
-"Hé mince, je suis en retard pour le travail"
Effectivement
il était en retard pour un travail très important car il était
assassin... et devait aller tuer un Serial Killer. Il se hâta d'y
aller, mais … soudain une porte s'ouvrit et quelqu'un l'attrapa et
l'entraîna dans la maison.
C'était le Serial Killer, déguisé en pokémon. Le Serial Killer lui dit :
-"Bouh !"
Et il répondit :
-
Même pas peur nah ! Tu sais je suis assassin, j'en vois dix mille comme
toi tous les jours ! Et d'abord tu as vu le costume que tu as ! Tu te
crois au mardi gras?
Il était plié de rire devant le serial killer.
Le sérial killer sortit une pokéball.
" Pokéball, go !"
Une peluche en forme de mokona sortit de la pseudo-pokéball.
Vu
que le Mokona était blanc, l'assassin croyait que c'était de la
meringue bouffa le Mokona et assomma l'autre abruti en costume.
Puis
soudain il eut une idée ! Pour détruire le pokémon il n'y avait qu'une
solution, il prit de la sauce au chocolat dans le frigo et la mit au
micro ondes, ensuite après un combat héroïque (Paf ! Aie) il ouvrir le
sachet et versa la sauce chocolat dans l'oeil du Serial Killer et hurla
:
-Mouahahahhah c'est fini Pikachu !

Le serial killer, complétement taré, commença à pleurer.
" Ouain, t'as bouffé mon mokona ! "
puis il dit :
" Vengeance ! Attaque Fatal-Foudre ! "
Il ne se passa rien.

L'assassin, complètement hilare, se moqua de lui en le pointant du doigt.
"Ca marche pas, ça marche pas !!! Picachu-chouchou tu devrais appeler tes petits amis"
Et il envoya le reste de la sauce au chocolat sur lui.

Après un hurlement de douleur, le Serial Killer fondit en chocolat lui aussi.
Et
l'assassin s'amusa à piétiner dans la sauce en chocolat, se recouvrant
de chocolat tout partout partout, en criant qu'il avait triomphé du
serial killer !!!

Mais soudain le chocolat bougea et s'infiltra
par tous les trous de son corps, une fois l'infiltration terminée, les
yeux de l'assassin étaient rouges, il était possédé par le démon de la
sauce au chocolat.
Il alla alors se promener, cherchant des victimes à qui il allait donner son virus ...

Il rencontra alors une vieille femme qui était encore dans toute la force de sa jeunesse malgré son grand âge...
L'homme fit :

-"Bouh !"
Et
il cracha de la sauce chocolat qui comtamina la veille dame. Mais le
chocolat c'est fini... ils voulait du sang ! La veille sortit une
tronçonneuse de son sac des courses...

Et elle s'avança ensuite
l'air menaçante et la tronçonneuse à la main vers notre assassin à la
sauce au chocolat... L'assassin se sentit défaillir tellement cette
vieille femme paraissait effrayante... Et il semblait maintenant
regretter avoir souhaiter avoir du sang...
*Mais c'est bien aussi, le chocolat. Vous n'êtes pas obligé d'exaucer mon vœu là-haut*.

Mais
la volonté du Démon Choco-Sang était inébranlable et ils virent une
boulangerie avec les pains aux chocolats et la grosse boulangère pleine
de graisse ! Ils avancèrent longtemps commes des zombies, mangèrent les
clients et sautèrent (sur)
la boulangère

[MOI JE MET TOUT NA !]

Alors, à l'instant où ils sautèrent avec
sauvagerie sur la boulangère, il surgit de derrière une rayon branlant
de la boutique, un homme qui dans ses mains, tenait un épais gourdin de
bois sur laquelle se trouvait une quantité indénombrable de pics de
fer. L'homme avait un regard menaçant qui aurait pu percer n'importe
quoi et n'importa qui et sa corpulence atteignait facilement les deux
mètres d'envergure...

Heureusement l'assassin avait une arme secrète dans sa poche : Un Nain de Jardin Allemand !
Il
le sortit et celui s'élança très rapidement, car il était vivant. Puis
il se stoppa net pile devant les yeux du géant au gourdin et lui cracha
dedans. Le géant se mit alors à hurler et à donner de grands coups avec
son arme dans tout les sens.
Il tapa sur le bouton d'auto-destruction du four à pain nucléair et BOUM un champgnon atomique engloutit la ville !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire sans fin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire sans fin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'histoire sans fin
» Histoire sans queue ni tête
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)
» L'histoire sans fin...
» L'histoire sans queue ni tête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la Croisée des Mondes RPG :: Hors RPG :: Jeux-
Sauter vers: