A la Croisée des Mondes RPG
Bonjour et bienvenue !

Je vous souhaite la bienvenue sur le forum RPG de référence sur votre univers préféré ! A la Croisée des Mondes vous attend ! Venez incarner un personnage du livre ou un personnage de votre invention ! Forum très sympathique qui n'attend que vous et qui ne demande que plus d'attention de votre part ! Vous aimez la trilogie? Vous aimez le RPG alors venez nous rejoindre =)

Cordialement,
Eurora Caldin, fondatrice.

A la Croisée des Mondes RPG

Venez modestes voyageurs... Arrêtez-vous un instant sur ce forum RPG de la célèbre trilogie de Philip Pullman... et vivez des aventures extraordinaires... Laissez les portes de ce monde s'ouvrir à vous et venez, venez parmi nous...
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mystic
sorcière
avatar

Féminin
Age : 29
Date d'inscription : 25/10/2007
Nombre de messages : 506
Localisation : Bordeaux
Loisirs : Jeux de roles, Grandeur Nature, lecture, rever...

Fiche d'identité
Age: 170
Deamon: Sylfin
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Jeu 14 Fév - 12:25

Aller je me lance: voici ma participation au concour, j'espère que c'est à peu près ça qu'il fallait faire !

Voila donc le début de l'histoire d'une jeune fille et d'un dragon:

Ceci est l’histoire de Lya, fille du vent, l’enfant à l’âme dragon…

Dans un des nombreux mondes de notre univers, les premiers rayons du soleil vinrent caresser doucement le visage blanc de Lya. Celle-ci ouvrit lentement ses yeux argentés puis se redressa; laissant couler sa longue chevelure d’ébène dans son dos.
Avec des mouvements légers et souples, la jeune fille s’étira à la manière d’un chat puis posa ses deux pieds nus sur le sol froid.
D’un geste routinier, elle s’approcha de sa fenêtre grande ouverte et admira le paysage qui s’offrait à ses yeux. A l’exception de quelques arbres, semblant être la seul touche de couleur tout était gris et terne.
Les prunelles argentées de Lya la guidèrent jusqu’à l’horizon qui n’était fait que d’immeubles blafards et d’usines fumantes. Mais une douce brise vint caresser le visage de l’enfant, chassant ses tristes pensées en soulevant avec légèreté les rideaux bleus clairs de sa fenêtre.
Lya ferma les yeux. Elle avait l’impression d’entendre chanter le vent. Alors, elle joint sa voix cristalline à celle de la brise; formant un ensemble plus harmonieux que les étoiles dans le ciel.
Mais soudain, comme pour briser cet instant magique, la porte de sa chambre s’ouvrit brusquement. Lya arrêta de chanter et se retourna aussitôt.
Son père, furieux, encore en robe de chambre entra en trombe dans la pièce.
Lya eut tout juste le temps de dire un faible « Pardon » avant que son père lui donne une claque impressionnante en criant:
- Tu vas la fermer, sale gamine ??!!! On est samedi et je veux dormir moi !!
Une marque rouge apparut sur la joue de l’enfant qui fondit en larmes.
Sans s’en préoccuper et en paraissant même satisfait, l’homme repartit en claquant la porte.
Lya avait l’habitude des colères de son père adoptif mais elle avait trop peur pour dire quoi que ce soit.
Alors, comme d’habitude, elle sécha ses larmes et se dirigea vers la salle de bain.
La jeune fille se lava et s’habilla à la hâte d’un pantalon et d’un pull bleus puis descendit doucement les marches en bois du large escalier.
Arriver dans le grand hall, elle sortit de chez elle sans un mot.
Dehors, les maisons aux murs gris et sales faisaient penser à un décor de film muet.
Lya soupira, elle préférait s’échapper dans ses rêves et inventer un univers plein d’illusions plutôt que de regarder le monde qui était le siens.
Alors elle rêva. Elle rêva d’un monde remplis de joies et de magie. Elle s’imagina sautant du haut d’une falaise en déployant deux ailes blanches qui sortait de son dos.
Ah… comme elle aimait ainsi rêver et échapper à la vie réelle…
Revenant quelque peu à la réaliser, elle prit le bus, regardant les visages fatigués et stressés des autres passagers. Puis elle descendit près de la rue commerciale.
La jeune fille marcha d’un pas rapide, sans accorder un regard à personne. Puis elle bifurqua dans une petit ruelle et s’arrêtât devant une boutique donc l’enseigne peinte en rouge et oranger entourée de deux dragons de la même couleur indiquait le nom de la boutique: « L’antre des Dragons ».
Sans hésiter, Lya poussa la porte et entra dans le magazin.
- Bonjour Dit elle d’une voix enjouée, ayant retrouvée sa bonne humeur.
- Salut ! Répondit le gérant avec son habituel clin d’œil.
Ensuite, Lya regarda les nouveau livres de Fantasy et divers objets représentant des créatures imaginaires.
C’était ça, l’univers qu’elle aimait.
La jeune fille lut le début de quelques livres exposés sur des étagères en bois, regarda des colliers en forme de fées puis son regard glissa jusqu’à une magnifique figurine en cristal représentant un majestueux dragon.
Les yeux brillants par la beauté de l’objet, Lya le saisit délicatement et le contempla de longues minutes.
Par mis toutes les créatures imaginaires sa préféré était assurément le dragon. Une créature qui éveillait en elle une admiration sans failles.
Portant la figurine jusqu’à ses yeux, Lya se perdit dans le regard cristallin du dragon et comme envoûtée elle oublia ce qui l‘entourait. Il n‘y avait plus qu‘elle et le dragon de cristal…

*
* *

Dans un autre monde, sur une terre nommée Raelia, Celùme s’éveillait en même temps que les trois soleils de sa terre.
Le dragon déploya ses ailes déjà grandes et puissantes bien qu’il n’ait pas encore atteint l’age adulte.
Lentement, il se leva en s’étirant et se secoua pour faire tomber la neige qui le recouvrait. Rien n’aurait pu le trahir dans ce paysage de glace et la couleur pure du dragon le confondait aisément avec un tas de neige. En effet, Celùme était entièrement blanc. De son nez jusqu’à sa longue queue en passant par la pointe de ses griffes ou de ses deux cornes situés sur le haut de sa tête. Meme ses prunelles étincelantes étaient immaculées. Le dragon avait également un joyau bleu clair serti au milieu de son front. Il ne connaissait pas la signification de ce signe particulier mais savait seulement qu’il l’avait depuis sa naissance.
Sur Raelia, les dragons, créatures craintes mais vénérés étaient considérés comme une race éteinte. Celùme était sûrement l’un des derniers si ce n’étais pas LE dernier. Et il le savait…
Plongé dans ses souvenirs, le dragon se rappela…
Les humains de Raelia avaient autrefois pris peurs de ces créatures. Jalousant leur force, leur puissance, leur intelligence et leur liens forts avec tout ce qui les entoures. De toutes les races, les dragons étaient les créatures les plus supérieures aux autres bien qu’il n‘en exista déjà que peu.
Certains les considérés même comme des demi-dieux.
Ainsi, une guerre fut livrée et les dragons, ne voulant pas combattre se laissèrent tués sans presque aucune résistance.
Maintenant qu’ils avaient tous étés exterminés, et que leurs cornes ou d’autres parties de leur corps fut revendus une fortune, une race s’était éteinte par la peur insensé des humains de tout ce qui pouvait être supérieur à eux.
Celùme avait échappé au massacre uniquement grâce à sa couleur blanche (alors que tout les autres dragons arboraient des couleurs d’automne) qui lui avait servi de camouflage tandis qu’il se cachait dans les montagnes.
Il n’était qu’un tout jeune dragon lors de cette sombre époque mais il en avait garder une haine tenace des humains et chaque jour sa solitude nourrissait sa haine.




Le dragon préféra chasser ces mauvais souvenirs et il connaissait le meilleur moyen de faire cela. Alors, il se mit sur ses pattes arrière; contracta ses muscles et déploya ses ailes. La tête et le regard en direction du ciel, il poussa sur ses pattes et d’un puissant mouvement d’ailes, il brassa l’air et s’envola. Cette sensation emplis son cœur de joie et de bonheur tandis qu’il jouait dans les tourbillons du vent.
Bientôt, la montagne sur laquelle il se trouvait auparavant ne fut plus qu’une petite dune blanche.
Celùme regarda avec tendresse les trois soleils qui brillaient au dessus de lui et traversa les nuages.
Aucune sensation n’était aussi agréable pour lui que celle de la caresse du vent sur ses écailles et la mer de nuage qui éblouissait ses yeux tandis que les soleils lui chauffait doucement le dos. C’était une transe indéfinissable; un enchaînement de sensations, l’impression d’avoir trouvé le bonheur parfait.
Bien que Celùme vole plusieurs fois par jour, c’était toujours une émotion aussi forte qui faisait battre son cœur au rythme de ses ailes.
Tout heureux, le jeune dragon redescendit en dessous des nuages en quête d’un repas. Il ne mit pas longtemps à repérer un troupeau de moutons sans surveillance. De toute façon à cette altitude, les humains ne venaient que quelques jours par ans.
Les bêtes, situés près d’une foret seraient des proies faciles que Celùme n’aurait aucun mal à attraper.
Le dragon blanc descendait donc tranquillement en piqué vers les moutons et en choisit un du regard.
Au moment ou le dragon était au raz du sol et allait se saisir du mouton, un éclair gris fondit sur lui en lui décrochant un violent coup de griffe. Heureusement, l’épaisseur des écailles du dragon le protégea de l’attaque.
Celùme maudit son imprudence et regarda son adversaire.
Il s’agissait d’un Loussiadent; un énorme loup gris, faisant deux fois la taille d’un humain et donc les griffes, longues d’une vingtaine de centimètres étaient plus tranchantes que des épées.
Ces créatures étaient très difficiles à domestiquer à cause de leur solitude et de leur grande agressivité mais lorsqu’elles l’étaient, elles devenaient de fidèles gardiens.
Celùme plongea son regard immaculé dans les yeux d’ombres du Loussiadent et tenta de l’intimider d’un grognement puissant qui découvrit les trois rangées de crocs qu’il arborait.
Le loup géant recula de quelques pas mais ne sembla pas décidé à abandonner le combat.
Celùme soupira. Il aurait préféré éviter le duel mais il ne commettrait pas les erreurs de ses ancêtres en restant pacifique et en se laissant tuer.
Alors, d’un geste rapide, il se retourna et envoya sa queue au bout de laquelle se dressèrent instantanément trois piques d’une cinquantaine de centimètres en direction du Loussiadent. Mais le dragon avait sous-estimé la créature qui démontra une agilité étonnante pour une créature de sa corpulence et l’animal sauta sur le dos du dragon stupéfait.
Celùme tenta de s’en débarrasser en se secouant mais le Loussiadent enfonça ses griffes dans les écailles protectrices du dragon.
Constatant que son attaque était inutile face aux épaisses écailles du dragon, l’énorme loup contracta ses muscles et d’un bond, sauta à la gorge du jeune dragon.(Visiblement, la créature avait était entraînée à la perfection et savait tuer.)
Avant que le dragon n’ait pu faire quoi que ce soit, le Loussiadent rejeta sa gueule en arrière et plongea ses crocs acérés dans la chair du dragon blanc…


*
* *

Lya sentit soudain une vive douleur dans son cou qui la sortit aussitôt de ses rêveries.
Elle cria et lâcha le dragon de cristal qui se brisa sur le sol dans un doux bruit aigu. La souffrance était telle que la jeune fille tomba sur ses genoux en posant ses mains sur l’origine de la douleur tandis les traits de son visage se crispaient.
- Tout vas bien Lya ? Demanda le gérant qui approchait de la jeune fille. Sa voix n’était plu aux oreilles de Lya qu’un murmure à peine audible.
Que lui arrivait-il ? Elle n’avait pas eut de blessures sans explications depuis une dizaine d’années au moins.
Tentant de reprendre conscience de ce qui se passait, elle sentit un liquide chaud couler sur ses mains et le long de ses bras.
Le teint plus livide que jamais, son regard glissa jusqu’au sol d’où provenait un « flop flop » incessant. Et elle vit une petite flaque écarlate qui grandissait au rythme des gouttes de son sang.
Lya leva alors son visage vers le gérant effrayer et stupéfait puis son regard se brouilla et un voile noir passa devant ses yeux. Alors, comme si elle ne contrôlait plus son corps, elle étendit les bras de chaque coter de sa personne et dans un sourire étrange prononça des mots dont elle même ne comprit pas le sens en cet instant:
- Prend la, je te la donne…
Puis elle s’écroula sur le sol, comme une plume tachée de sang…
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Richy

avatar

Féminin
Age : 29
Date d'inscription : 07/02/2008
Nombre de messages : 259
Localisation : à 100 % dans le monde de Lyra
Loisirs : inventé des histoire et faire des bagarre de boulle de terre.

Fiche d'identité
Age: 12 ans
Deamon: Titus
Relationship:

MessageSujet: L’arrivé de la mère de Magali.   Dim 24 Fév - 0:00

Vois si mon chapitre j’ai a venté un personnage et un personnage de son entourage sinon j’ai pris des personnages de l’histoire et mon histoire se passe dans le monde de Lyra dans le premier Livre mes j’ai u passage à vanté à 100 % ! Désolée si il y a des fautes mes je pare en vacance demain et j’ai pas tant de me relire.

Premier Chapitre : L’arrivé de la mère de Magali.

Magali est la fille de Nurse Clara et de M Cooper, elle est très différente de ses parents, elle est amoureuse en cachette de Billy Costa. Et admirant beaucoup Lyra, elle vivait chez des amis de son père à Oxford et était élève dans une école de la ville. Elle à 12 ans.
Elle prend son petit pian dans son sac et était au bord de la rivière, son Dæmon Jérémy appelé le plus souvent Jérem était sur son apparence de Chien et à coté d’elle. Elle venait de terminer son travail scolaire et était sur le point de faire du dessin mais avant qu'elle ne mange ces deux petit pains qu’elle avait pris chez elle ou plutôt chez les amis de son père chez qui elle vivait à cause du travail de ses parents. Une fois qu’elle a mangé elle se mit à désigner le paysage. A ce moment là : Charlie, un jeune Gitan et Billy Costa arrive vers elle. Magali avait envie de leur parler mais avait peur de la réaction qu’aurait ses parents s'ils apprenaient qu’elle leur avait parlé.
- Viens on s'en va ! dit Jérem.
- Non je veux voir s'il me remarque. Répliqua Magali.
- T'as pensé à ce que tes parents diront ? dit Jérem.
- Oh ça va je resterai un peu là que ça te plaise ou pas. Répond Magali
- Ok mais tu verras on va être puni comme toujours. Dit Jérem.

A ce moment là, Billy et Charlie se dirent quelque chose à l’oreille et Billy repartit. Et là, Charlie vint vers Magali
- Salut. C’est bien Magali ton prénom ?
- Oui et toi c’est quoi ? Répond et demanda Magali, bien entendu, Magali savait qu’il chapelait Charlie mais elle savait pas quoi dire.
- Je m'appelle Charlie.
- Tu as su comment mon prénom ?
- C’est un ami qui s'apelle Jonathan qui me la dit.
- Ha ok ! Pourquoi viens tu me voir ?
- Pour rien juste pour te saluer, bon là je dois y allé. Mais si tu veux on se voit tout à l’heure pour parler !
- Ok moi je dois rentrer, à tout à l’heure alors.
Quand Magali lui eut répondu, Charlie s’éloigne. Magali reprend son sac, Jérem se mets sous la forme d'un rat et va se mettre dans la poche du manteau de Magali. Une fois chez elle, elle vit que sa mère était là. Et qu'elle parlait à Nicolas, l’ami de son père chez qui elle vivait. Elle n’entendit pas de quoi elles parlaient mais une sensation de peur parcourut son corps. Elle ne savait pas grand-chose de ses parents, elle savait qu'ils devaient être très souvent absents pour leur travail et elle n'avait pas vraiment envie d'en savoir plus. Elle avait une peur bleue de leur réaction à chaque fois qu'ils venaient à Oxford. Elle se retourna et se dirigea en direction de sa chambre.

- Pourquoi tu vas pas dire bonjour ? demanda Jérem.
- Parce que je veux pas qu'elle voit mon sac sinon elle va savoir où je suis allée. Je veux aller le mettre dans mon armoire avant comme ça pas de risque qu'elle sache où on était.
- Je t’avais dit de pas aller là-bas et une fois là bas je t'ai dit de rentrer mais tu ne m'as pas écouté.
- Je sais je sais mais je craque à chaque fois que je vois Billy je ne sais pas pourquoi.
- Moi je sais tu es amoureuse !
- La ferme et de toute façon je ne sais pas ce qu'il pense de moi mais là il faut que je range ce sac et après je pourrais aller dire bonjour à mère.
Une fois dans sa chambre, Magali ouvre son armoire et mets son sac dedans. Une fois cela fait, et quand elle se retourne, elle vois sa mère arriver vers elle.
- Je savais bien que j’avais entendu du bruit même si Nicolas disait qu' il n’y avait personne. Dit Clara.
- Bonjour maman désolée de ne pas être venue te saluer, mais je suis allée à la bibliothèque pour un travail pour l’école et là je suis venue directement mettre mes affaires dans ma chambre je vous avais même pas vu et je ne savais pas que vous veniez aujourd’hui.
- Je me suis dit que j'allai passer quelques jours ici pour te voir mais après je devrais retourner au travail. Sinon, ton devoir est pas trop dur ?
- Non ça va, c'est assez facile et sinon tu restes combien de temps à Oxford ?
- Je ne sais pas très bien, une petite semaine. Bon je vais défaire mes affaires et on ira se balader ensemble dans la ville si tu veux. Là Magali se souvient qu'elle avais dit à Charlie qu'elle viendrait le voir mais elle ne s'attendait pas à voir sa mère.
- Maman je ne sais pas car j’ai promis à des amis d’aller jouer avec eux et donc je dois y allée dans deux bonnes heures les retrouver.
- Ah d'accord alors on passera un moment entre mère et fille plus tard. Sur ces mots, Clara repartit avec son sac.

- On a eu chaux, dit Magali.
- Oui mais si elle le découvre tu va regretter de pas m’avoir écouté et moi aussi d'ailleurs !

Et à ce moment là, Magali s'allonge sur son lit...





HJ : Texte corrigé par Eurora Caldin. (c'est quand même plus agréable à lire Wink, un texte corrigé).

PS : Et à propos de ta bannière, je viens de remarquer que la tienne non plus ne se trouve pas non plus dans ta signature, mais à la fin seulement de ton post. Pour la mettre à la bonne place, c'est dans ton "profil" qu'il faut aller, et dans "signature". Smile

PS : Magali à le même age que Lyra !

_________________

Merci Lyra Belacqua pour tes images.
Revenir en haut Aller en bas
Eurora Caldin
Fondatrice
avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 18/11/2006
Nombre de messages : 1668
Localisation : Quelque part entre ici et là-bas... Ou dans le Monde de l'Aurore. Cherche sa place véritable dans la Monde...
Loisirs : lire, écrire, cinéma, musique, IRL, l'Amitié...et être avec un ami très précieux... =3

Fiche d'identité
Age: 21
Deamon: Aladrian
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mar 26 Fév - 17:17

Désolée du retard mais je n'avais pas trouvé assez d'inspiration pour le faire avant ce matin, où je me suis réveillée avec pleins d'idées Wink. (Ca sert d'attendre un peu... Smile ).

L’histoire d’Arthur Coulter et de sa daemone Sylendra, les rebelles du Magisterium…
Arthur est le demi-frère de Lyra mais ceux-ci ne se sont jamais connus. Arthur a vécu toute son enfance dans l’atmosphère confiné du Magisterium tandis que Lyra était libre à Jordan Collège.


Chapitre 1

Arthur était assis à l'une des tables dans le recoin le plus éloigné de la salle du pub. Son daemon, changé en oiseau, se trouvait sur son épaule et les deux complices, regardaient d’un œil méfiant l’ensemble de la salle en jetant des regards vers la porte chaque fois qu’elle s’ouvrait. Ceci était devenue une attitude habituelle depuis qu’ils s’étaient enfuis.
Ah, il n’était plus cet enfant si docile que sa mère, et même son oncle, avait connu lorsqu’il avait huit ans et qu’ils lui enseignaient la poussière, selon la doctrine du Magisterium. Ils voulaient faire un enfant dans le droit chemin du Magisterium, en faire un parfait disciple. Qu’il aurait été déçu, ce cher oncle, s'il avait pu savoir que depuis quelques mois, s’il continuait à apprendre ce qu’il lui enseignait, c’était simplement pour travailler à sa perte. A leur perte. Qu’aurait dit ce cher Ludovic Coulter, cet oncle, s’il avait su qu’il fabriquait un faux semblant de disciple du Magisterium, qui serait contre eux de tout son être, lorsqu’il découvrirait ce qu’ils faisaient à la station de Bolvangar, dans le Nord, après y avoir atterri par un pur hasard et un concours de circonstance.
- Plutôt s’enfuir ! s’écria si fort Arthur en pensée, que son daemon en trembla presque en ressentant les effets de ses paroles.

Et cette chère mère qui paraissait si gentille, qui était si belle, mais d’une beauté dangereuse et fatale. Qui aurait pu imaginer qu’elle était derrière toutes ces horreurs, qui aurait pu savoir qu’elle abordait des enfants, faisait celle qui les comprenait, leur promettait mille et une choses et les enlevait, les emmenait avec elle, loin de leur famille, pour les séparer de leurs daemons. Qui pourrait soupçonner Marisa Coulter ?

- Je les hais, je les hais tous, je hais toute ma famille !!! pensa Arthur encore plus fort.
Son daemon se changea en martre et se glissa autour de son cou, comme pour lui apporter tout le réconfort qu’elle aurait voulu lui apporter, pour lui dire qu’il n’était pas seul. Mais elle aussi se sentait trahie et seule au monde. Tous deux se sentaient seuls, isolés.
Je voudrai tous les oublier, tous.
Au moment où il pensait cela, la porte du pub où ils avaient trouvé refuge s’ouvrit à la volée et deux hommes entrèrent. Ils étaient habillés d'un long manteau sombre dont une capuche leur dissimulait entièrement le visage des regards étrangers au leur. Ils vinrent s’accouder au bar, et alors qu’ils commandaient un verre d’un fort alcool qu’Arthur avait déjà goûté une fois par erreur il y avait deux ans, mais qu’il n’avait pas particulièrement apprécié, leurs capuches tombèrent sur leur dos et dévoilèrent leur visage, tandis que l’un des hommes se penchait vers le premier pour lui parler.

De son côté, isolé au fond du pub, Arthur s’était soudain pétrifié en voyant leur visage sortis de l’ombre, et son teint avait légèrement blanchi. Il échangea un regard avec sa daemone, un bref coup d’œil, et lui murmura en vérifiant que les deux hommes ne pouvaient les voir où ils se trouvaient :
- Sylendra, on ne peut pas rester là. Partout où l’on va, on dirait qu’ils nous suivent, où que l’on soit.
- Mais ils ne savent pas forcément que nous sommes ici.
- Il vaut mieux être prudent quand même, et ne pas se trouver en même temps qu’eux, aux mêmes endroits.
De la pénombre du coin où il se trouvait, Arthur fixa les deux hommes, sans ciller, les sourcils froncés, une expression, une envie dans le reflet de ses yeux, de leur sauter dessus et de leur faire mal. Il eut du mal à déglutir la phrase suivante à sa daemone :
- Tu te rends compte des horreurs qu’ils font ? Et ils n’en sont même pas conscients, convaincus qu’ils agissent pour le bien de tous.
En réponse à sa phrase et à sa peur la plus profonde, il serra Sylendra contre lui.
- Il faut partir.
- Repartir tu veux dire ?
- Oui, on ne peut pas se battre tout seuls contre eux. Il vaut mieux se tenir à distance et trouver des moyens de les combattre, mais loin d’eux. Ensuite, on reviendra et on leur montrera ce dont on est capable.
- Les gitans, dit Sylendra soudain.
- Qu’est-ce qu’il y a avec les gitans ?
- Ils peuvent nous aider. Ils ne sont pas avec eux. Ils sont contre eux. Contre le Magisterium, les enfourneurs. Ils sont avec nous.
- Ils ne nous accepteront pas. Ils n’écouteront pas un enfant de douze ans et sa daemone qui leur dit vouloir les aider à se battre contre le Magisterium.
- En ce temps-ci, je ne crois pas. Ils accepteraient toute aide.
- Bon, admettons qu’ils nous écoutent, comment est-ce qu’on les trouveraient ? Ils voyagent tout le temps, ils ne sont probablement pas sur Oxford ces jours-ci.
Sylendra, n’ayant aucune réponse à fournir, ne répondit rien. Elle regarda vers les deux hommes accoudés au bar.
- Reste là, je reviens dans une minute, lui souffla t-elle.
Elle changea de forme, devint moucheron, et partit vers le bar, vers les deux hommes en noir. Alors qu’Arthur allait lui demander ce qu’elle allait faire l’instant auparavant, il ne put plus prononcer un seul mot, car il venait de sentir une soudaine douleur au fond de lui, comme s’il avait senti une flèche lui transpercer le dos. Il resta silencieux jusqu’au retour de Sylendra. Dès qu’elle fut près de lui, il s’empara d’elle et la serra contre lui, comme pour réparer son mal. Cette impression d’unité, d’être enfin complet l’envahit, et celle au contraire du profond vide qu’il avait ressenti lors de l’éloignement de Sylendra, disparut.
- Ne me refait plus jamais ça Sylendra, murmura t-il à sa daemone, changée cette fois en belette.
- Je voulais m’assurer que nous ne craignions rien pour le moment.
- Et ?
- Ils n’ont aucune idée d’où nous sommes. C’est un pur hasard s’ils sont ici. Mais il n’y a pas que ce groupe-ci qui parcourt la ville. D’autres parcourent d’autre quartiers, et pas qu’à Oxford. Il faut vraiment faire attention.
- Où allons-nous maintenant dans ce cas ?
- En tous cas, il est nécessaire que nous trouvions rapidement un endroit pour nous cacher.
- Quoiqu’il en soit, je propose de sortir d’ici. Ces hommes me donnent la chair de poule rien que de les voir et même de penser à eux, ajouta-t-il en désignant les deux hommes d’un signe de tête. Je ne pourrais pas rester longtemps ici en sachant qu’ils y sont.
- Je suis d’accord avec toi…

D’un commun accord, Arthur se redressa sur le fauteuil du pub, ferma son manteau et monta son col jusqu’à ses oreilles. Sylendra se changea en souris, se glissa contre son cou et les deux complices se levèrent. Ils longèrent le mur du pub en direction de la sortie, en se tenant le plus loin possible des deux hommes du Magisterium, et sortirent dans l’air froid de la nuit. Ils se glissèrent ensuite dans les ombres de cette nuit glaciale et retournèrent au milieu des dangers qu’elle leur réservait, avec un objectif en tête : dénicher les Gitans, où qu’ils soient.

_________________
Les Larmes sont des Signes qui expriment les sentiments les plus profonds...



Spoiler:
 



Dernière édition par Eurora Caldin le Sam 29 Mar - 14:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mailorama.fr/index.php?parrain=eurora.rd
Billy Costa
modérateur
avatar

Masculin
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2008
Nombre de messages : 212
Localisation : dans le monde de Lyra

Fiche d'identité
Age: 13 ans
Deamon: Ratter
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mar 26 Fév - 20:38

Très cher sœur je vais envoyer mon histoire des notre retour à la maison sur 2 à 3 jour pour avoir le tant de l’écrire c’est promis. Et désolée à l’avance des fautes quart je suis nul en orthographe !




Edit Eurora Caldin : Ce n'est pas grave Billy, je corrigerai ton texte s'il y a trop fautes et ce sera bon. Smile C'est quand même plus agréable à lire. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Alwind Cloud

avatar

Masculin
Age : 27
Date d'inscription : 09/02/2008
Nombre de messages : 25
Localisation : Dans un monde où les hommes sont maître de leur destin...

Fiche d'identité
Age: 22
Deamon: Lysandra
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Jeu 28 Fév - 3:47

Voila, juste avant de poster mon propre mini-chapitre, j'aimerais dire que les trois textes précédents sont superbes et rempli d'imagination ^^... Il sera difficile de faire un choix j'ai l'impression...j'espère que d'autres joindrons leur plume aux nôtre =D
________________________________

Chapitre 1: Une famille de gitans

Les odeurs de la cuisine remontaient abondamment en fins effluves vers le pont du navire, enivrant les deux hommes travaillant sur le mat unique de la péniche. Les rayons du soleil dardaient leur lumière chaude sur les flots argentés et fumaient lentement les poissons accrochés au filet à la poupe de l’embarcation. Des nuages blafards barraient l’azur, univers des grands albatros survolant le monde sur leurs ailes de plumes, et s’opposaient les uns aux autres pour savoir qui adoptaient la plus belle forme, ouvrant ainsi l’imagination des enfants qui passaient cette magnifique journée ensoleillée couchés dans l’herbe à crier qu’ils ont vu un lapin ou un chat se former dans ces vapeurs blanches. Le vent sec des terres rivalisant avec les remontés humides de la mer déclenchait quelques courants chauds et secs dans toutes les régions de la côte. Heureusement, le petit bateau, lui, quittait sans empressement cette température de canicule pour se diriger vers des terres plus humide.

Malgré ce paysage magnifique, au loin vers le nord se profilait une ombre, un léger brouillard qui n’empêchait personne de voir, mais qui s’empreignait telle l’humidité sous chaque parcelle de vêtement. Qu’elle miracle tout de même qu’en ce temps-ci de l’année, il n’y ait aucun nuage dans le ciel habituellement gris et pluvieux. Chacun en profitait à sa manière dans Oxford ou bien Londres...toutefois, dans d’autres contrées, les sorcières s’inquiétaient et les ours quittaient leur royaume. Le monde tel qu’on le connaissait changeait lentement, et tous savaient que cela était relié de près ou de loin à ce qui se passait dans le nord. Les hommes des eaux, eux aussi, s’intéressaient à ces évènements. Certains expliquaient que tout cela n’était qu’une nouvelle étape à franchir pour l’homme, d’autres déploraient cette situation. Quoiqu’il en soit, ils devaient tous se mettre d’accord sur un point, les conséquences à venir de ce qui se passait au nord n’étaient pas des plus plaisantes. C’est sur cette idée que le conseil des gitans décida de réunir tous les gitans occidentaux mais aussi tous les autres qui voulaient agir ou trouver une solution à ce problème : Africains, Américains, Orientaux, Océaniques, Nordique...

***

Sur le pont de la péniche, deux hommes travaillaient sous le soleil cuisant de midi. L’un assis sur la bôme et tenait tant bien que mal le mât à la verticale, pendant que l’autre, harnaché au poteau, clouait en place le nouveau renforcement. Pendant ce temps, un renard et un loup étarquaient le bout de la grand-voile pour qu’elle ne nuise pas aux travailleurs.
- Merym, passe-moi vite la boîte à clou avant que tout ne s’écroule...
Le plus jeune des deux, ayant dans la trentaine, sauta de la bôme, attrapa la cassette de pointes métalliques et la lança dans les mains de son frère.
-Merci, p’tit frère...
Et avant même que Merym n’eu le temps de répondre à Marek, ce dernier recommença le tapage incessant de son marteau contre le support de la voile. Le jeune frère s’empara d’une gourde d’eau qui traînait proche du mât et avala quelques gorgées qui lui firent l’effet d’un baume apaisant. Après cette courte pause, il bouchonna la gourde, la laissa sur le filet et escalada le mât pour donner un coup de main à son frère pour la touche finale.

***

Devant, ou la coque du navire tranchaient les vagues, une jeune fille, les jambes ballotantes dans la bruine des vagues, lisait en silence un roman qu’elle avait emprunté à sa mère. Rare étaient les moments où elle avait la paix, et elle en profitait toujours pour lire quelques pages, pour se plonger dans un monde différent du sien. Son daemon, un chat aussi roux que ses propres cheveux, était étendu sur ses genoux, la tête dans le vide, et observait avec attention les jeunes dauphins qui profitaient des remous de l’embarcation pour nager plus rapidement. Les ronronnements de l’animal suivant le doux tangage du bateau d’avant à l’arrière au fur et à mesure que les vagues défilaient sous la quille. Derrière elle, elle entendait à peine le choc du marteau contre le mât, les cris des hommes victorieux, gagnant un combat acharné contre leur propre navire et...
-Bouh!, cria une voix dans son dos en lui empoignant les épaules.
...Son démon de petit frère...
-Que fais-tu là morveux? Tu vois pas que je lis?...
-Justement je viens t’aider à lire, annonça-t-il d’un ton plein d’enthousiasme, une légère note sarcastique dans la voix.
-Évidemment ça m’aurait étonné que tu l’ais remarqués, continua-t-elle sans même porter attention à ce qu’il disait, c’est à peine si tu remarquerais ton imbécillité...
-Alors que puis-je faire pour t’aider soeurette?
-Tu ne peux rien faire Karl, rien ne pourra me débarrasser de toi malheureusement, répondit-elle d’un ton morne.
Dans l’instant d’une seconde, le chat bondit sur l’espèce de furet accompagnant le jeune garçon.
-Arrête tu n’as pas le droit, cria celui-ci en empoignant sa sœur pour la tirer vers l’arrière.
Leurs disputes étaient si fréquentes que les deux adultes ne pensèrent même pas une seconde à les séparer...Il y avait même dans leurs paroles parfois quelques signes d’encouragements pour l’un ou pour l’autre. Heureusement, les combats se passaient plutôt entre les daemons qui s’acharnaient à retourner l’autre sur le dos. Bientôt, la renarde rousse et la louve blanche rejoignirent le combat, suivit d’une chienne, à l’apparence d’un loup, qui sauta sur l’amas de daemon en les piétinant joyeusement. Quand elle aperçue le dernier animal, Amélianne retira Zyrxy, son daemon, en disant qu’elle en avait assez, et la bagarre continua, en s’éloignant vers la poupe, entre la renarde et la louve, entourer des deux adultes et du jeune garçon. Elle s’éloigna en soupirant et, sentant une présence derrière elle, se retourna pour apercevoir l’autre gars de son âge.
-Ah! Dit-elle, un peu mal-à-l’aise en voyant que le garçon était rester, Salut Cassius...
-Salut Amé, répondit-il avec un grand sourire, ça va?
Pendant ce temps, tout en observant la fille, qui avait prit une légère teinte rosée au niveau des joues, il s’accota sur des caisses à proximité, Aurora, son daemon-husky, s’approchant doucement de Zyrxy.
-Oui...oui ça va très bien, répondit-elle en évitant le regard du jeune homme...et toi? Demanda-t-elle quelques secondes plus tard...
-Ah oui, ça va très bien, j’ai déjà hâte d’être arrivé au Fens, pas toi?
-Oui...j’ai l’impression de retourner à nos sources...
Elle prit conscience de ce qu’elle venait de dire et rougis de plus belle. *Comme je peux être idiote quand je suis avec lui...*.
-C’est exactement ça que je ressens...
C’était étrange de voir Cassius parler avec elle, alors qu’il était normalement silencieux et solitaire. Cassius était son « cousin »...c’était le fils de Marek, son oncle, mais comme ce dernier avait été adopté, Cassius n’avait donc pas véritablement de lien direct avec elle.
-Hey! Cas! Tu viens?
Karl ainsi que Raina, le martre-daemon de celui-ci, arrivèrent à cet instant. Normalement, elle n’aimait pas voir son petit frère l’interrompre ainsi, mais sur le moment, elle l’aurait embrassé s’il avait pu la soutiré de son cousin. Le combat venait de se terminer entre Merym et Marek, et Karl, ne voyant plus rien d’intéressant à faire sur le pont, avait décidé de venir rejoindre Cassius.
-À tantôt Amé, dit-il avec un sourire avant de se tourner et de retrouver Karl.
-...à tantôt...marmonna-t-elle en repensant à ce sourire charmeur...
-Ça va Amélianne?, demanda Zyrxy en sautant sur la rambarde et en venant se frotter sur elle pour la réveiller.
-Zyx, qu’est-ce qui me prend? Pourquoi j’agis aussi stupidement quand je suis avec lui? Ça fait à peine deux semaines qu’on voyage sur le même navire et...et...
-Et tu l’aimes...
Elle ne répondit pas...ayant trop de choses en tête. Trop de sentiments, trop d’émotions qui la prenaient et qui la traversaient depuis trois jours. À 16 ans, elle n’avait jamais eu vraiment d’amis, autant fille que garçon. Elle préférait être indépendante, ne pas avoir besoin d’être avec quelqu’un...rester solitaire bref...C’était donc la première fois qu’elle ressentait quelque chose pour un garçon autre que de l’indifférence.
-Je n’en sais rien.

***

Cassius était plutôt solitaire. Il n’aimait pas être entouré par une foule, ou bien entendre toujours quelqu’un marmonner des balivernes sur tous et sur rien. C’est pourquoi il essayait le plus souvent possible de trouver des excuses pour échapper à Karl qui avait deux ans de moins que lui, donc 14, et qui voulait constamment jouer avec lui, sans comprendre que ce dernier voulait parfois du temps libre. À l’inverse, il aimait bien la compagnie de sa cousine Amélianne qu’il ne connaissait véritablement que depuis deux semaines, depuis que son père et son oncle, Merym, avaient décidé de voyager ensemble sur la péniche de leurs parents. Cette fille, un peu timide avec lui, ne parlait pas beaucoup, tout ce passait dans ces yeux, elle restait calme et posé, mais malgré sa timidité, elle était très curieuse. Finalement, ils se ressemblaient beaucoup, cependant lui essayait habituellement de cacher ses humeurs sous un sourire permanent. Le sortant de ses réflexions, son daemon l’appela :
-Cas? Cas?!
-Oui je suis là...
Aurora avait glissé sa tête sous la main du jeune homme, et celui-ci sans s’en être rendu compte avait glissé ses doigts dans la fourrure si douce de son amie.
-Il était temps que tu te réveille, sinon tu allais continuer a marcher jusqu’à tomber derrière le bateau, dit-elle d’un ton moqueur, allez raconte-moi...
Il ne pu retenir un sourire.
-Que veux-tu dire?
-Tu le sais bien, normalement bien que tu ne parles pas, au moins tu écoutes, tu n’as pas écouté une seule chose de ce que t’as dit Karl...au fait il est partit rejoindre sa mère, tante Ambre, dans la calle...une chance qu’il ne s’en ai pas rendu compte.
-Ça aurait changé quoi s’il s’en aurait rendu compte?
-Eh bien, il aurait deviné à qui tu pensais...
La surprise parut un instant sur son visage avant d’être masqué par du mécontentement.
-Je ne pensais à personne en particulier, Aurora. Je pensais à autre chose...
-À quoi donc?
-...
-Mouais, tu pensais fort alors, et un sourire sarcastique apparu sur son visage animal.
-Ah laisse...tu comprendrais pas...riposta-t-il en ébouriffant le poil sur la tête du husky.
-Donc laisse moi deviner...tu apprécies cette fille, mais tu ne sais pas comment réagir face à ça donc tu préfères passer par-dessus tout ça en espérant que ce sera vite oublié...cependant, tu ne sais pas trop comment faire pour l’oublier, elle hante ton esprit et elle revient dans tous les sujets qui te passe par la tête, qui plus est, tu te demande s’il serait préférable d’essayer de mieux connaître Amé, au lieu de laisser passer...
-Ce n’est pas du tout ça, ma chère, rétorqua-t-il avec un sourire, confus malgré lui dans son esprit par ce qu’elle venait de dire.
Puis il ouvrit une trappe sous ses pieds pour descendre dans les chambres. Avant de refermer la trappe, il jeta un dernier coup d’œil en direction de la proue, espérant apercevoir une silhouette assise dans les rayons du soleil.

***

Acculée dans un coin, la louve lui faisant ombre de toute sa stature imposante, Hypatia, la daemon- renarde de Merym tremblait en regardant les solutions qui s’offrait à elle pour ce sortir de cette situation. Les deux frères riaient de bon cœur. Il n’était pas rare de les voir se chamailler ainsi, et jamais un des deux n’avait été blessé... sérieusement. La louve sauta, voulant écraser la renarde contre les caisses de poisson qui formait un mur derrière sa proie, mais au dernier moment, celle-ci ne fit qu’un bond de côté, comme si c’était calculé depuis longtemps et la chasseuse s’écrasa sur les boîtes. Merym rie de plus belle en voyant son frère se frotter la tête, ou son daemon s’était cogné.
-Aller, dit le que j’ai gagné, se moqua-t-il à l’intention de Marek.
-Oui ça va...répliqua celui-ci sur un ton renfrogné...en attendant, descend donc annoncer à Ambre et à Brianni que nous arrivons bientôt...
En effet, au loin les marais se rapprochaient, les arbres verts surplombant la terre créant un écran protecteur autour des marécages. L’odeur dans l’air se modifiait légèrement, adoptant ainsi un parfum de décomposition, et l’humidité s’accentuait sous le relent de l’eau noire stagnante.
______________________________________
Alors voila quelques explications sur les personnages en tant que tel...j'ai plutôt l'habitude quand j'écris de donner les informations générales sur plusieurs chapitres, ce qui complique les choses quand nous n'avons qu'un seul chapitre à écrire...
Donc:
*Merym Canzona à 36 ans. Il est père de trois enfants: Amélianne, Karl et Brianni. Son Daemon est une renarde rousse nommé Hypatia. Il est rusé, intelligent, calme, mais peu confiant face à son avenir, il vit plutôt jour le jour...
*Amélianne Canzona à 16 ans. Son Daemon, Zyrxy, est un chat roux. Elle est plutôt indépendante, calme, assuré, douce et mature, cependant elle est timide, surtout face à Cassius, son cousin, qu'elle aime.
*Karl Canzona à 14 ans. Son Daemon est une martre au pelage brun et noir dont le nom est Lypatia. Il aime s'amuser et agacer sa grande soeur. Il est impulsif, égoiste et aime avoir l'attention de son cousin.
*Brianni Canzona est agé de 5 ans. Son Daemon se nomme Myrmicé, il prend le plus souvent l'apparence d'un papillon bleu. Elle est timide comme sa grande soeur, mais téméraire et impulsive comme son frère. Elle est plutôt indépendante et adore apprendre sur tout et n'importe quoi.
*Ambre Rweski est la mère des trois personnages précédents et la femme de Merym. Son Daemon est un cardinal ayant pour nom: Adam...Contrairement à son mari, elle n'est pas gitane, c'est une étudiante du St-Michael Collège que Merym à rencontré flânant le long des doc de Oxford. Depuis, elle voyage au côté de son mari avec ses trois enfants. Elle est très charismatique, assuré, douce et aime rencontrer de nouvelles personnes.
*Marek Canzona , frère adoptif de Merym, est âgé de 40 ans. Son Daemon, Aditi, prend la forme d'une louve blanche. Il est joueur et moqueur mais sait quand être sérieux. Il est fier et un peu arrogant. Il est le père de Cassius.
*Cassius Canzona a le même âge que Amélianne, c'est-à-dire 16 ans. Son Daemon est une chienne husky argenté nommé Aurora. Il est plutôt indépendant, obéissant, confiant, assuré et est très à l'aise avec les gens, même s'il ne parle pas beaucoup. Il préfère les écouté et donné quelques conseils ici et là. Il est secrètement amoureux de Amélianne, mais il ne s'en rend pas encore vraiment compte.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Richy

avatar

Féminin
Age : 29
Date d'inscription : 07/02/2008
Nombre de messages : 259
Localisation : à 100 % dans le monde de Lyra
Loisirs : inventé des histoire et faire des bagarre de boulle de terre.

Fiche d'identité
Age: 12 ans
Deamon: Titus
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mar 4 Mar - 0:39

Voici la participation de James Raynor age : 11, inscrit le : 26 Fév 2008, Messages : 119, Localisation : Trollesund, Emploi : Trappeur et Mercenaire, Loisirs : Chasse et draguer les filles
Feuille de personnage
Age: 13, Deamon: Aleone, Points de vie (200/200)

car il l’avais envoyer sa participation au jeu concours sur la page : Hors RPG : Jeux Idée de nouveaux jeux concours !
J’ai corrigé in peux l’orthographe !


ok je me lance

Prénom : Nathaniel
Nom : Hurlevent
Age : 14ans
Daemon : Lylianne, une Louve au superbe pelage feuille morte avec des nuances violettes.
Histoire : Il est né dans une famille très dévouée à l'Eglise. Il était au début très aimé dans la famille car il avait tout pour plaire, mais lorsque on l'initia à l'Eglise il trouva cela minable, détestait le Magisterium et méprisa le Conseil d'Oblation. Pire que tout, il s’intéressa à la poussière et demanda de suivre des cours. Ses parents furent outrés et le maltraitèrent jusqu'a ce qu'il eu 13ans. Il continua à étudier et à apprendre la physique et la mécanique mais au bout d'un moment sa famille le livra à Bolvangar. Il ne fut que partiellement arraché à son Daemon, ce qui le rendit sombre et dépressif. Il jura d'arracher le daemon de chacun des membres de sa famille et de les égorger après. Au comble de son désespoir il se mit sur le toit de l'Institut Royal Arctique et sauta pour se suicider. Il percuta des gargouilles et perdit beaucoup de sang et de dents mais il tomba dans une porte découpée par le poignard subtil et survécut. Il déboucha sur le monde des Cieux, non loin de la cité de Lord Asriel et rejoignit son armée. Il fut soldat, puis capitaine et enfin il devint Général. Il était la fureur et la violence même au combat, tellement que ses hommes la pellèrent Galvangar. Le Général Galvangar, il mourut lors de l'attaque de l'Autorité, car des humains avaient rejoint Métraton, le Magisterium. Il exauça son voeu avant de mourir et étripa sa famille qui était mobilisée.

Caractère : Cynique et triste, d'une fureur et une violence tenace, son esprit reste un mystère.

Apparence : Des cheveux noirs et sales lui descendant jusqu'a menton, des yeux noirs aussi dépourvus de conscience. Un visage blanc comme la mort accompagné de cicatrices. Grand (2m 35) et musclé il est très massif, ses dents sont d'une taille anormale et on pense qu'il à du sang Panserbjorne.

_________________

Merci Lyra Belacqua pour tes images.
Revenir en haut Aller en bas
James Raynor
Aventurier
avatar

Masculin
Age : 22
Date d'inscription : 26/02/2008
Nombre de messages : 247
Localisation : Trollesund
Loisirs : La chasse aux éléphants verts

Fiche d'identité
Age: 14
Deamon: Aleone
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mar 4 Mar - 1:11

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Billy Costa
modérateur
avatar

Masculin
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2008
Nombre de messages : 212
Localisation : dans le monde de Lyra

Fiche d'identité
Age: 13 ans
Deamon: Ratter
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mar 4 Mar - 1:19

Je commence mon histoire demain a tant moi avent de fermer la premier partir site plais alexandra !!! Car tu c’est à quel point je suis nul en écriture (orthographe) et que je suis lon à l’écriture ! Mes je vais faire le plus vite que possible promis !
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Richy

avatar

Féminin
Age : 29
Date d'inscription : 07/02/2008
Nombre de messages : 259
Localisation : à 100 % dans le monde de Lyra
Loisirs : inventé des histoire et faire des bagarre de boulle de terre.

Fiche d'identité
Age: 12 ans
Deamon: Titus
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mar 4 Mar - 1:41

James Raynor a écrit:
Merci Smile

De rien !


la je vais au lit pour de bon !

_________________

Merci Lyra Belacqua pour tes images.
Revenir en haut Aller en bas
James Raynor
Aventurier
avatar

Masculin
Age : 22
Date d'inscription : 26/02/2008
Nombre de messages : 247
Localisation : Trollesund
Loisirs : La chasse aux éléphants verts

Fiche d'identité
Age: 14
Deamon: Aleone
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mar 4 Mar - 2:21

Oups, j'ai mal lu les règles = X, je vais faire mon chapitre, dsl jmété gourré.
Revenir en haut Aller en bas
Billy Costa
modérateur
avatar

Masculin
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2008
Nombre de messages : 212
Localisation : dans le monde de Lyra

Fiche d'identité
Age: 13 ans
Deamon: Ratter
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mar 4 Mar - 2:25

ok je mes ma soeur le vaira que demain, et désolée pour les faute !
Revenir en haut Aller en bas
Billy Costa
modérateur
avatar

Masculin
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2008
Nombre de messages : 212
Localisation : dans le monde de Lyra

Fiche d'identité
Age: 13 ans
Deamon: Ratter
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mar 4 Mar - 2:34

J’ai lu les histoire de Mystic sur la jeune fille et d'un dragon, Alexandra Richy sur la fille de Nurse Clara et de M Cooper, Eurora Caldin, sur d’Arthur Coulter et de sa daemone Sylendra, les rebelles du Magisterium… le demi-frère de Lyra, Alwind Cloud sur une famille de gitans, James Raynor fis d’une famille très dévouée à l'Eglise. Toute ces histoire son bien mes avec la dernière a mon avie sa sera dure de faire une suite et tu à raison James Raynor de la refaire ou la modifier. Moi je vais commencé à faire mon histoire demain (douta l’heurs) bon voila. Je vais pas vous dire c’elle que j’ai préféré car il vaux attendre le vote pour sa sinon ma sœur et Eurora Caldin vont pas être content de moi ! lol! ! et désolée si j'ai fais des fautes !
Revenir en haut Aller en bas
Roger Parslow

avatar

Masculin
Age : 26
Date d'inscription : 11/02/2008
Nombre de messages : 107
Localisation : dans le monde de Lyra

Fiche d'identité
Age: 13 ans
Deamon: Salcilla
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mar 4 Mar - 20:47

Coucou je ne c’est pas encor si je vais faire le concours ou pas mes à mon avis non car j’ai trot honte de mes fautes et c’est pour cela que j’écrie pas beaucoup sur le Forum. Mes qui c’est vous me variais petitesse au concours mes si je participe j’enregistrerais ma participation (mon histoire) dans les dernier !!! Mes si j’écrie pas dans la première je peux écrie dans la deuxième ? Si j’écrie pas du tous je pourrais faire partir du vote… ?

Désolée pour mes fautes !
Revenir en haut Aller en bas
Pauline Smith

avatar

Féminin
Age : 25
Date d'inscription : 11/02/2008
Nombre de messages : 83
Localisation : dans le monde de Lyra

Fiche d'identité
Age: 29 ans
Deamon: Intelligente, méchante et angoisseuse,et une peur bleus pour la poussière.
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mar 4 Mar - 21:03

Je sais que j’ai dit que je jouer au jeu concours mes j’ai pas d’idées et en plus j’ai pas beaucoup de tant pour imaginé une histoire car j’ai déjà la pièce du collège mes si l’inspiration me vient je vous mettrais mon histoire et j’ai encor un peux de tant avent le 28 mars 2008 car on est que le 4 mars 2008. Désolée si il y a des fautes !

_________________


Merci mille fois Lyra Belacqua pour tes Images !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://hannahmontana812.skyrock.com/
Eurora Caldin
Fondatrice
avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 18/11/2006
Nombre de messages : 1668
Localisation : Quelque part entre ici et là-bas... Ou dans le Monde de l'Aurore. Cherche sa place véritable dans la Monde...
Loisirs : lire, écrire, cinéma, musique, IRL, l'Amitié...et être avec un ami très précieux... =3

Fiche d'identité
Age: 21
Deamon: Aladrian
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mar 4 Mar - 21:39

Roger Parslow a écrit:
Coucou je ne c’est pas encor si je vais faire le concours ou pas mes à mon avis non car j’ai trot honte de mes fautes et c’est pour cela que j’écrie pas beaucoup sur le Forum. Mes qui c’est vous me variais petitesse au concours mes si je participe j’enregistrerais ma participation (mon histoire) dans les dernier !!! Mes si j’écrie pas dans la première je peux écrire dans la deuxième ? Si j’écrie pas du tout je pourrais faire partir du vote… ?

Désolée pour mes fautes !

T'inquiète, si jamais tu fais tu fais un petit texte, tu peux me l'envoyer par mp et je te le corrigerai. Sinon, bien sûr que tu pourras faire partie des votes si tu n'écris rien Smile

_________________
Les Larmes sont des Signes qui expriment les sentiments les plus profonds...



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mailorama.fr/index.php?parrain=eurora.rd
Billy Costa
modérateur
avatar

Masculin
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2008
Nombre de messages : 212
Localisation : dans le monde de Lyra

Fiche d'identité
Age: 13 ans
Deamon: Ratter
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Jeu 6 Mar - 2:21

Bon je me lance ! Mon histoire se passe dans la période du livre 1 avec des personnages inventés et d’autre pas.

Le départ de Londres de Nina Pavel.

Nina est la fille de Jean Pavel qui est le petit frère de Fra Pavel et de Véronique Gomez, la petite soeur du père Gomez. Véronique travaille au Magisterium et Jean est médecin à Bolvangar. Elle vit avec sa mère à Londres à deux pas du siège du Magisterium et va dans la meilleure école de Londres. Son Dæmon s’appelle Guillaume mais est appelé le plus souvent Guigui. Elle a peur de tout son entourage depuis toujours sans savoir tellement pourquoi. Ils ne lui disent pas tout et lui cachent beaucoup de chose comme aux autres. Elle n’a pas d’amies dans son école et dans les familles riches avec lesquelles leurs parents travaillent. Cependant, elle a de très bons ami(e)s dans les domestiques et les Gitans. De son âge, comme (Annie et Sophie Coata, filles de Gitans, Simon, Peter, Lora, fils de domestiques de son école, Léa Clairata, fille de domestique chez elle. et pleins d’autres…). Mais ayant peur de sa famille et de leurs réactions, elle le leur cache car elle ne sait pas ce qu’ils font et encore moins que les Enfourneurs sont une branche du Magisterium. Elle ignore que c’est le surnom du Conseil d'Oblation dont elle entend si souvent parler par ses parents et leur entourage. Elle sait que son père travaille au Conseil d'Oblation mais ne se doute pas le moins du monde que c’est un Enfourneur, ceux que ses amies et leur famille craignent le plus au monde. Le Dæmon de Jean Pavel est un chien et celui de Véronique, un serpent.

Cette après midi-là, elle sort de l’école et voit Peter et Lora sortir du bâtiment par la porte des domestiques à l’autre bout de la cour. A ce moment-là, Nina allait commencer à s’avancer vers lui mais Guigui lui dit :
- Tu sais que Véronique rentre tôt ce soir, on ne devrait pas aller le voir mais se mettre en route pour la maison.
- Je le sais mais il n’est que 15h30 et maman ne rentre à la maison qu’a 17h30. On a deux heures devant nous
- Oui c’est vrai mais si on y va pas et qu’on va avec Peter je sais que tu oublieras l’heure et qu’on va se faire punir car tu sais que Véronique veut qu’on rentre directement après la fin des cours.
- Je le sais qu’elle veut qu’on rentre directement ! Mais comme les cours finissent une heure plus tôt que d’habitude, alors pourquoi ne pas en profiter.
- Ok je n’en dis pas plus car de toute façon on ira voir Peter.
Là, Nina se mit à courir vers Peter. Son Dæmon était sous la forme d’un Terrier. Une fois à sa hauteur, elle lui demanda :
- Salut Peter tu veux qu’on aille faire un tour ?
- J’allai voir Sophie Coata avec Simon, Viens, on va manger des crêpes?
A ce moment, Guigui dit à Nina : « Dis non et rentrons car si on y va je suis sûr qu’on ne sera pas rentrés pour 17h30 car avec tout ce monde, tu oublieras l’heure.
Mais Nina n’en fit rien et dit à Peter :
- D’accord mais il faut que je sois rentrée à 17h30 au plus tard car ma mère rentre du travail à 17h45 et si je ne suis pas à la maison, on va le regretter à vie !
- Mais tu peux venir et faire en sorte de rentrer chez toi pour 17h30 ! Car là il est que 15h30 et c’est dans deux heures.
Nina pensa de nouveau à ce que Guigui venait de lui dire et elle dit à Peter : « Je sais mais comme m’a dit Guigui, on sera nombreux et j’oublierai l’heure.
- Mais non, on fera en sorte que ça n’arrive pas, alors tu viens ?
- Oui je viens.
Et ils partirent en direction de la tamise pour aller retrouver Sophie Coata et Simon sur la péniche de la famille de Sophie. Une fois arrivées devant la péniche, Nina remarqua que Simon est déjà là avec son Dæmon sous la forme d’un sublime papillon posé sur son épaule. Simon leur dit :
- Ah te voila !
- J’ai proposé à Nina de venir !
- Je vois ça, salut Nina ça va ?
- Oui merci !
Sophie sortit à ce moment et dit :
- Les crêpes sont prêtes. Oh salut Nina soit la bienvenue.
- Merci Sophie mais je ne peux pas rester longtemps car ma mère rentre à 17h45 du travail.
- Ok alors on a qu’à se mettre à table maintenant.
Sophie raconta une histoire vraie sur une de ses cousines qui avait été enlevée par les Enfourneurs il y avait un ou deux mois de cela.
- Elle a disparu le matin et on ne l’a plus jamais revue. Ses parents n’arrivent plus à dormir. Et je ne sais pas si je la reverrai un jour. Elle me manque, elle s’appelle Amandine et a le même nom que moi.
- Je parie que les Enfourneurs font mourir les enfants qu’ils enlèvent, qu’ils les égorgent pour enlever leur tête puis les leur mettent dedans pour les vider ! dit Simon
- Mais non à mon avis ils ne font pas ça. Ils les enlèvent car ils ne peuvent pas faire d’enfants. Comme ça ils en ont et les autres ils les revendent à des personnes qui ne peuvent pas en avoir non plus, répondit Peter.
- Moi je pense qu’au début ils enlèvent les enfants dans le but de faire des expériences scientifiques. Et qu’après ils comptent les ramener à leur famille mais les enfants meurent les uns après les autres, donc ils ne peuvent plus les redonner et c’est pour cela qu’on ne les revoit pas. En plus, je pense qu’ils aiment faire du mal au gens car sinon il le ferait pas, dit Sophie terrifiée.
- Mais non, répondit Laurence, la petite sœur de Sophie.
Le temps passa en parlant de ça et en goûtant, et un bon moment plus tard, Nina se rendit compte qu’elle en avait oublié l’heure.
- Oh non il est déjà 18h ! Je vais me faire tué j’y vais !
- Ok bon alors cours et prend le raccourci ! dit Sophie.
- Quel raccourci ? demanda Nina.
Sophie alla prendre un plan dans la commode de sa chambre.
- Tu vois en coupant par le parc, tu es en deux minutes à peine chez toi.
- Ah oui c’est vrai je n’avais jamais remarqué ça !
Sur ces mots, Nina dit au revoir à ses amies. A ce moment là, Peter se leva et alla lui faire la bise. Nina fut surprise car c’était la première fois qu’il le lui faisait depuis qu’ils se connaissaient mais elle ne répondit pas et sortit de la péniche. Sans rien ajouter de plus, elle courut et en à peine une minute trente elle était devant chez elle. Avant de rentrer, Guigui lui dit : « Je te l’avais bien dit que tu oublierais l’heure et qu’on ne serait pas rentrées pour 17h30. Mais Nina ne l’écouta pas et rentra. C’est alors qu’elle tomba sur Léa Clairata qui était domestique chez eux. Le Dæmon de Léa était à coté d’elle sous la forme d’un chat, et Léa était en train de balayer à l’entrée quand elle vit Nina et lui dit :
- Ce n’est pas trop tôt ! Où étais tu ? Tu as de la chance, ta mère n’est pas encore rentrée.
- C’est vrai, ouf ! Je suis allée goûter chez Sophie Coata avec Simon et Peter et Lora. Et tu ne connais pas la dernière ?
- Non raconte !
- Au moment où je suis partie Peter m’a fait la bise !
- Non !
- Si !
A ce moment là, la porte de l’entrée s’ouvrit et la mère de Nina (Véronique Gomez) apparut avec son Dæmon dans le cou. Elle laissa tomber ses affaires sur la table et dit à sa fille :
- Bonsoir chérie. Il faut qu’on parle c’est important.
- D’accord mère.
- Je t’attend au salon, ne traîne pas !
- Oui mère, j’arrive dans une minute.
- D’accord.
Une fois que Véronique eut quitté la pièce, Nina se retourna vers Léa. Elle se demandait bien pourquoi sa mère voulait lui parler et ce qu’elle avait à lui dire de si important. Elle dit entre ses dents à son amie : « J’y vais ». Guigui qui était sous la forme d’un rat depuis la fin des cours se change en chat. Puis, elle courut au salon où sa mère était debout devant la vitre du jardin et quand elle entendit arrivée Nina, elle se retourna et lui dit :
- Ah te voilà mon ange ! Bon assis toi !
- Oui mère.
En disant cela, Nina s’assit sur le canapé près de la bibliothèque.
- Je dois aller en voyage pour le travail pendant une semaine ou deux et je ne peux pas te laisser seule ici. Même s’il y a le personnel tu es trop jeune pour qu’on te laisse toute seule et en plus j’ai parlé avec ton père qui est en ville aujourd’hui et qui repart demain à l’aube. On a parlé de ça et on s’est mis d’accord entre nous et avec nos collègues pour que tu ailles passer une semaine ou deux avec lui à son travail.
- Quoi ? Mère je peux rester ici, les Clairata peuvent bien me garder et en plus j’ai école.
- Non !
- Pourquoi ?
- Parce que premièrement tu n’es pas une domestique et tu n’as pas à vivre avec eux. En plus les Clairata ont bien assez à faire avec leurs deux enfants et leur travail chez nous. Et il n’est pas question que je te laisse avec une famille de gens de la 5ème catégorie ! Deuxièmement, pour ton éducation tu pourrais le faire là-bas tu verras. Et j’ai prévenu ton école de ton absence.
- Mais mère !
- Nina stop ça suffit, ma décision est prise et tout est au point avec ton père et nos collègues. Ce n’est qu’une question de semaines et en plus ça va te permettre de passer du temps avec ton père. Vous ne vous voyez que très rarement et tu peux me croire, il est ravi de passer du temps avec toi ! Et tu devrais être contente.
Nina se demanda si elle avait bien entendu car sa mère lui avait dit que ce n’était que pour une semaine ou deux. Elle lui disait que son père était ravi de passer ces semaines avec elle. Par conséquent, Nina s’était tout de suite dit : « c’est pour plus d’une semaine ». En plus ça lui faisait peur, elle ne savait pas pourquoi mais ses parents et les gens qu’ils fréquentaient lui faisait peur depuis toujours. Mais ses pensées furent alors coupées par sa mère qui lui dit encore :
- Bon vas te préparer à aller au lit car ton père passe te prendre à 5h30 demain matin et le voyage sera long ! Madame Clairata fait ta valise et t’a monté une bonne soupe.
- D’accord mère.
Sur ces mots, Nina monta dans sa chambre où la mère de Léa fermait la valise et était en larmes. Nina se demandait pourquoi elle pleurait mais une fois que la mère de Léa l’aperçue, elle s’arrêta de pleurer.

- Ta valise est prête et ta soupe est sur ton bureau tu va beaucoup nous manquer tu sais.
- Oui mais ce n’est que pour une semaine ou deux.
Nina répondit ça même si elle ne savait pas si c’était que pour une semaine ou deux ou plus.
- Oui tu as raison mange ta soupe sinon ellet va être froide et va vite au lit car tu dois te lever tôt.
- Oui j’y vais de ce pas la boire et me coucher.
Une fois que Madame Clairata quitta sa chambre avec son Dæmon à sa gauche qui est une panthère, elle s’allongea sur son lit et Guigui se transforma de nouveau en rat et alla se mettre dans son cou. Elle entendit que Madame Clairata parlait avec M Clauvord, un autre domestique de la famille sont le Dæmon était un chat. Elle se mit à les écouter.
- Je suis presque persuadée qu’on ne reverra plus jamais Nina ici, disait Madame Clairata.
- Oui moi aussi je ne sais pas pourquoi mais ça ne sent pas bon tout ça. A mon avis, ce n’est pas que ses parents qui ont décidé ça mais ce sont tous les membres du Magisterium au complet ! Ils manigancent quelque chose. Autour de cette enfant.
- Oui mais quoi ?
- Je ne sais pas, mais je pense que soit, ils veulent lui faire subir ce qu’ils font aux autres enfants car j’ai entendu parler de Bolvangar par son père qui en parlait avec des collègues et de leur petite opération qu’ils font subir à leurs petites victimes. Et ce n’est pas du joli, c’est même terrifiant. Ou soit il veulent faire de Nina un pion ou la transformer en fidèle ou quelque chose comme ça.
- Vous pensez à ce que vous dites, vous pensez réellement que Mr Jean Pavel est un enfourneur ?
- Je le pense car s’il est comme son frère qu travail au Magisterium, on peut que sans faire pour Nina.
C’est tout ce que Nina entendit avant de s’endormir. Le lendemain matin, elle était réveillée à 4h30 par sa mère. Elle se prépara et descendit en bas où son père l’attendait avec quatre de leurs collèges qui travaillaient avec eux, et son oncle du coté de son père, était là aussi. A cet instant, Nina repensa aux paroles de M Clauvord et Madame Clairata qu’elle avait entendus depuis son lit (Son sang se glaça rien que d’y penser). Son père vint la prendre dans ses bras en lui disant :
- Ma chérie je suis content de te voir et de passer du temps avec toi. Tu es prête ?
- Oui. En disant cela Nina se mit à pleurer.
- Qu’est-ce que tu as ma chérie ? demanda son père.
- Rien ! C’est juste que maman va me manquer, je veux restée avec elle car je ne veux pas la laisser toute seule. Nina disait ça car elle ne voulait pas qu’il sache ce qu’elle pensait car s’ils apprenaient ce que les domestiques avaient dit et aussi à ce que ses amies avais dit avant... Quel réaction aurais t-il eu à ce moment là ? Sur elle comme sur eux, elle répondit ça pour se protéger. Et aussi pour protéger les deux domestiques qu’elle aimait bien.
- Ah mais tu sais ta mère n’est pas toute seule et en plus tu la reverras dans deux semaines ne t’inquiète pas.
Oui Nina était inquiète car elle ne savait toujours pas où elle allait vraiment et en plus elle avait peur car la voix de son père l’angoissait plus que toute autre chose. Là, sa mère lui dit : - - Bon je te laisse, au revoir ma belle petite fille, mon ange à moi je dois aller au travail désolée, mais je ne peux pas rester et partir avec ton oncle.
- Bon on y va nous aussi, dit son père.
Et ses collègues prirent les bagages de sa fille. Nina voulait dire au revoir aux domestiques mais ils n’étais pas là donc elle franchie la porte et s’en alla de chez elle avec son père et trente minutes plus tard, elle était sur le point d’embarquer à bord du zeppelin en direction de Bolvangar mais elle ne le savait pas encore. Elle était dans l’entrée du siège du Magisterium à attendre. A ce moment, elle vit de loin sur sa droite sa mère qui parlait avec ses deux oncles, Madame Coulter, un garçon de son âge qu’elle connaissait de vue et qui était avec ses parents qui travaillaient ici et cinq autre personnes avec eux qu’elle ne connaissait pas du tout. Et sur sa gauche, plus près d’elle, son père et ses collègues était en train de parler aussi. Elle sentit alors qu’au fond de sa poche de son manteau, Guigui avait pris son apparence préférée, celle d’un rat, et qu’il était mort de peur, autant qu’elle sans aucun doute, sauf qu’elle, ne le montrait pas. Et elle lui dit :
- Tu crois qu’ils vont me découper et me vider comme l’a dit Simon ?
- Non car à mon avis tes parents t’aiment et ne veulent pas te voir, toi, leur enfant, leur fille, découpée ! Même si c’est ce qu’ils font aux autres enfants. Et puis, on ne sait pas si c’est ça !
- Tu es certain ?
Guigui ne répondit pas ! Nina se mit à regarder ses pieds et sentit la peur monter…

Voilà j'ai corrigé ton texte. Ca te convient?
Personnellement, mis à part les fautes d'orthographes, de concordance de temps, de conjugaison et aussi je pense, des quelques fautes d'inattention, j'ai bien aimé ton histoire. Eurora Caldin


Dernière édition par Billy Costa le Ven 7 Mar - 0:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
James Raynor
Aventurier
avatar

Masculin
Age : 22
Date d'inscription : 26/02/2008
Nombre de messages : 247
Localisation : Trollesund
Loisirs : La chasse aux éléphants verts

Fiche d'identité
Age: 14
Deamon: Aleone
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Jeu 6 Mar - 2:28

*Lance un SOS* Pour l'histoire j'arrive j'ai bientôt fini... d'imaginer
Revenir en haut Aller en bas
Billy Costa
modérateur
avatar

Masculin
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2008
Nombre de messages : 212
Localisation : dans le monde de Lyra

Fiche d'identité
Age: 13 ans
Deamon: Ratter
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Ven 7 Mar - 0:52

Eurora Caldin comme tu à pu le voir par toi-même c’est coller tous ton MP en plus de mon texte que ta corrigé j’ai aussi mi ton mot que tu avais mi au début de ton MP alors que moi je l’ai mi à la fin !
Désolée pour les fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Eurora Caldin
Fondatrice
avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 18/11/2006
Nombre de messages : 1668
Localisation : Quelque part entre ici et là-bas... Ou dans le Monde de l'Aurore. Cherche sa place véritable dans la Monde...
Loisirs : lire, écrire, cinéma, musique, IRL, l'Amitié...et être avec un ami très précieux... =3

Fiche d'identité
Age: 21
Deamon: Aladrian
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Ven 7 Mar - 1:45

Billy Costa a écrit:
Eurora Caldin comme tu à pu le voir par toi-même c’est coller tous ton MP en plus de mon texte que ta corrigé j’ai aussi mi ton mot que tu avais mi au début de ton MP alors que moi je l’ai mi à la fin !
Désolée pour les fautes.

En effet j'ai vu Smile.
De rien, t'inquiète ça m'a fait un petit exercice d'écriture Wink

_________________
Les Larmes sont des Signes qui expriment les sentiments les plus profonds...



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mailorama.fr/index.php?parrain=eurora.rd
Stefanie McKay, Cooper

avatar

Féminin
Age : 22
Date d'inscription : 07/03/2008
Nombre de messages : 203
Localisation : dans le monde de Lyra

Fiche d'identité
Age: 12 ans
Deamon: Polotino mes appelé polo.
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Dim 9 Mar - 2:42

Bon voici mon histoire qui se passe dans la période du livre 1 !

La peur rencontre Solange pour la toute première fois !

Solange est la fille de Arno Paul qui est aide-infirmier à Bolvangar et de Nurse Betty, également infirmière à Bolvangar. Elle a un petit frère qui s’appelle Jack. Le Dæmon de celui-ci s’appelle Anastasie et Jack a cinq ans de moins que Solange qui est âgée de 12 ans. Elle est née et vit depuis toujours à Bolvangar comme son petit frère. Elle habite dans les appartements réservés au personnel avec ses parents et son frère. Elle et son frère sont les seuls enfants du personnel présents à Bolvangar et n’ont jamais vraiment quitté la station depuis leur naissance, à l’exception d’une fois où ils se sont rendus à Londres avec leurs parents mais cette sortie ne datait pas d’hier. Elle et son frère ne savent pas ce qui arrive aux enfants qu’ils voient défiler devant leurs yeux depuis toujours. Ils les voient arriver et repartir mais c’est tout et ne se doutent pas un seul instant que les adultes mutilent les enfants. Cependant, Solange sait que le fait qu’ils passent par ici a un rapport avec la poussière mais
c’est tout. A l’inverse, son frère ne le sait pas. Il sait seulement ce que lui a dit son père. C’est-à-dire que les enfants viennent ici pour qu’ils puissent bien grandir, pour leur éducation. Le Dæmon de Solange s’appelle Michael et sinon, leurs parents les font participer aux activités des autres enfants, car ne quittant pas Bolvangar qui est leur seule maison et école, ils ne connaissent rien d’autre, -et doivent donc s’occuper d’une autre manière-, à part le centre de Londres où il sont allés en vacances. Solange est une fille très active, elle ressemble un peu à Lyra dans son comportement. Elle a des cheveux blonds et des yeux verts.

Ce jour-ci, alors qu’elle allait au réfectoire prendre son petit déjeuner, elle vit Jack dans le couloir, Anastasie était sur sa forme de chat. Solange s’approcha d’eux et demanda à son frère : « Qu’est-ce que tu as ? »
Une fois à sa hauteur, Jack ne répondit rien. Ou presque… Il fondit seulement en larmes.
Mais au même moment, Nurse Clara passa à coté d’eux ! Il attendit qu’elle fut passée et reprit :
- Un des garçons qui s’appelle John m’a traité de tueur ! Pourquoi ?
- Je ne sais pas quoi te répondre Jack mais à ce que je sache tu n’es pas un tueur ! Tu es mon très cher frère, celui avec qui je joue, je parle… Et je peux te dire que tu es tout sauf un tueur !
- Je le sais ça mais il a aussi dit que j’ai aidé les adultes à l’enlever à ses parents et qu’on va le tuer. Et après il m’a dit que j’étais un tueur !
- Mais non, tu n’es pas un tueur, je sais qu’ils disent qu’on les enlèvent et…
A ce moment là, leur mère arriva vers eux. Solange eut juste le temps de répondre à son frère :
- Oublie tout ça même si c’est dur ok ? !
Jack ne répondit rien et leur mère, Nurse Betty leur dit :
- Bonjour mes chéris, votre père et moi avons à vous parler c’est important. Vous avez pris votre petit déjeuner ?
- Oui pour moi, répondit Jack.
- Pour moi ce n’est pas encore fait, dit Solange
- Alors vas le prendre et viens nous rejoindre dans le bureau de ton père.
- D’accord mère j’y vais !
Solange alla au réfectoire prendre son plateau et alla s’asseoir à une table. Comme tous les enfants avaient terminé de prendre leur petit déjeuner, les tables collaient un peu car elles n’avaient pas encore été lavées. Mais Solange n’y accorda pas trop d’importance. Au moment où elle s’asseyait, le docteur Cooper et Nurse Clara rentrèrent dans le réfectoire. Ils étaient bien trop occupés à parler pour s’apercevoir de la présence de Solange dans la pièce. En buvant son chocolat chaud, elle entendit la discussion de ces deux-là sur une jeune fille dont le nom était Sarah. Une jeune fille à qui ils venaient de faire subir l’Intercision :
- J’ai été remettre le Dæmon de Sarah à McKay et Jonathan qui s’occupe de lui préparer sa cage pour le mettre dedans.
- Et où est Sarah, car des Tartares vont l’amener dans une cabane abandonnée, à six jours de marche loin de tout.
- Elle est toujours dans la pièce de l’opération pourquoi ?
- Pour rien. Bon allons-y, on a encore beaucoup de travail !
Et les deux repartirent sans faire attention à Solange. Mais le détail était que Solange avait tout entendu de leur discussion et pour la première fois de sa vie, la peur apparut en elle. Cependant, elle ne savait pas vraiment ce que signifiait la peur... Elle se leva et alla remettre son plateau sur les autres puis elle se rendit au bureau de son père où lui et sa mère l’attendait avec son petit frère…

Voilà, ton texte est corrigé. Dis-moi ce que tu en penses Et...
J'ai un dilemme qui se pose ...
ça va être très très très dur de faire un choix entres tous... (Eurora Caldin )
ma réponse pour Eurora Caldin que je lui est envoyer en MP.

il est parfais merci je le mais tous de suite dans le concours ! (Moi)
Revenir en haut Aller en bas
Stefanie McKay, Cooper

avatar

Féminin
Age : 22
Date d'inscription : 07/03/2008
Nombre de messages : 203
Localisation : dans le monde de Lyra

Fiche d'identité
Age: 12 ans
Deamon: Polotino mes appelé polo.
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Dim 9 Mar - 2:43

Eurora Caldin comme tu à pu le voir par toi-même c’est coller tous ton MP en plus de mon texte que ta corrigé j’ai aussi mi ton mot que tu avais mi au début de ton MP alors que moi je l’ai mi à la fin ! comme mon frère Billy.
Désolée pour les fautes.
Revenir en haut Aller en bas
James Raynor
Aventurier
avatar

Masculin
Age : 22
Date d'inscription : 26/02/2008
Nombre de messages : 247
Localisation : Trollesund
Loisirs : La chasse aux éléphants verts

Fiche d'identité
Age: 14
Deamon: Aleone
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Dim 9 Mar - 12:28

(Tralalaaaa, en retard chui bien sur -_-")

Le chapitre sera ici mais... une question : le perso est obligé de venir de ALCDM


(Je vais ensuite éditer pour marquer le chapitre )
Revenir en haut Aller en bas
Eurora Caldin
Fondatrice
avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 18/11/2006
Nombre de messages : 1668
Localisation : Quelque part entre ici et là-bas... Ou dans le Monde de l'Aurore. Cherche sa place véritable dans la Monde...
Loisirs : lire, écrire, cinéma, musique, IRL, l'Amitié...et être avec un ami très précieux... =3

Fiche d'identité
Age: 21
Deamon: Aladrian
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Dim 9 Mar - 17:35

Le personnage n'est pas forcément issu des livres ALCDM, mais il doit évoluer dans l'un des mondes, donc dans son univers. Mais ton personnage peut être inventé par toi, tu peux également utiliser des personnes de la série qui évoluent aux côtés du tien ou dans ton histoire. Ou tu peux tous les inventer.

_________________
Les Larmes sont des Signes qui expriment les sentiments les plus profonds...



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mailorama.fr/index.php?parrain=eurora.rd
Emily Pekkala

avatar

Féminin
Age : 24
Date d'inscription : 10/03/2008
Nombre de messages : 120
Localisation : Le monde de Lyra
Loisirs : Lire

Fiche d'identité
Age: 12
Deamon: Lunaphee Saphira mais surnomé Luna
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mer 12 Mar - 15:24

Je me présente:
Serafina Pekkala avait déja avoir eut un enfant il ya très longtemps, et malheureusemant, il est mort. Elle n'en parla a personne jusqu'au jour ou elle apprit que son amant Farder Coram était gravement malade. Elle lui envoya les seuls remêdes qui aurrait put le guérir et le sauver de la mort et elle en profita pour glisser sous le couvercle du flacon un petit message lui donnant rendez vous sur le pont de son bateau la prochaine pleine lune si i l est bien rétablit. Ensuite, elle envoya son deamon voler a lui. Une semaine plus tard, Farder Coram était au rendez-vous et les deux amoureux se retrouvèrent.. Mais Serafina dut lui annoncer la mort de son fils et Farder fut mort de chagrin.. Il chercha du réconfort auprès de sa douce et quand Serafina repartit dans son clan, elle était enceinte d'Emily pekkala. La jeune sorcière (de 300 ans) savait bien que les chef de clan n'avait pas le droit d'avoir d'enfant, elle serait banni si on apprenait qu'elle portait un enfant alors elle fit croire a une longue et douloureuse maladie et se cacha du monde durant 9 mois. Dès qu'elle eut accouchée, elle confia sa fille a son père Farder Coram. Mais celui-ci faisait la guerre contre les Tartares a l'époque alors il laissa Emily a une famille de Gitans prêts a s'occuper d'elle. Ainsi elle grandit, elle et Luna sans connaître leur mère. A chaque fois que la petite fille demandait a son père qui elle était, il répondait que cela était des histoires de grandes personnes.. Et elle fit la rencontre de Lyra et Roger, une grande amitié commenca a naître mais pas aussi grande que l'amitier qu'elle avait pour le fils de ses parents adoptifs Garrett Fenda.
Après l'enlèvement de Billy Costa et Garrett Fenda, les gitans conclurent que la seule gitane enfant, qui n'avais pas encore été enlevée par les enfourneurs étaient Emily Coram (elle ne connaissait pas le nom de sa mère) alors Ma déscida de la garder dans son bateau (le plus grand du port) cachée au conseil d'Oblation. Emily n'avait pas le droit de sortir, et elle s'ennuyait beaucoup. Alors un jour elle apprit par certaines rumeurs que Roger avait disparut et que Lyra était partie avec une belle Dame pour Londres. Les gitans, suivant Lyra de près se rendirent a Londres et, par un miracle qui paraissait tellement improbable qu'Emily ne l'avait pas envisagée,un beau jour ou plutôt une belle nuit, Tony Costa rendra de ville avec Lyra sous le bras. Les deux amies s'étaient retrouvées, elle prirent le chemin vers le Nord (Emily était autorisée a y aller, son père voulait garder un oeil sur elle). Quand Lyra fut séparée de son amie c'était quand les Sayomèdes l'enlevèrent, mais elles se retrouvères bientôt (3 jours après). La dernière fois ou Emily & Lyra se virent avant que Lyra franchit le passage qui menait a l'autre monde, c'était alors que lyra s'envolait dans le ballon de Lee Scoresby et que Emily s'occupait des enfants et avait Billy Costa dans les bras pour le réchauffer, glacé par la température basse. Ce fut aussi la dernière fois qu'elle vit Roger..
Revenir en haut Aller en bas
Eurora Caldin
Fondatrice
avatar

Féminin
Age : 30
Date d'inscription : 18/11/2006
Nombre de messages : 1668
Localisation : Quelque part entre ici et là-bas... Ou dans le Monde de l'Aurore. Cherche sa place véritable dans la Monde...
Loisirs : lire, écrire, cinéma, musique, IRL, l'Amitié...et être avec un ami très précieux... =3

Fiche d'identité
Age: 21
Deamon: Aladrian
Relationship:

MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   Mer 12 Mar - 21:01

Tu veux participer c'est ça au concours? Ou alors, tu t'es trompée de topic et tu avais mis ta présentation ici ?

_________________
Les Larmes sont des Signes qui expriment les sentiments les plus profonds...



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mailorama.fr/index.php?parrain=eurora.rd
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand jeu concours Inventé son personnage et son histoire !
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les personnalités qui ont marqué l'histoire.
» Gokudera Hayato alias Smoking Bomb
» [Creepypasta] Lost Silver
» Hestia une déesse bien cachée
» Formulaire de présentation d'un personnage inventé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la Croisée des Mondes RPG :: *Quartier écriture* :: Concours-
Sauter vers: